Tristan tzara

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (270 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Tristan Tzara, de son vrai nom Samuel Rosenstock, né le 16 avril 1896 à Moineşti, Roumanie et mort le 25 décembre 1963 à Paris, était un écrivain, poète etessayiste de langue roumaine et française et l'un des fondateurs du mouvement Dada.
La famille Rosenstock fait partie des 800 000 personnes juives recensées à quile code civil en vigueur, à l'époque, interdit la citoyenneté roumaine. Élevé dans une certaine aisance matérielle grâce au père qui est cadre dans une sociétéd'exploitation pétrolière, Samuel connaît une enfance et une adolescence sans histoire. Il suit un cours sur la culture française dans un institut privé,s'éveille à la littérature au lycée Saint-Sava et s'inscrit en section scientifique pour le certificat de fin d'études au lycée Mihai-Viteazul. C'est un bon élève etses professeurs notent son ouverture d'esprit et sa curiosité infatigable[1].

La littérature roumaine du début du XXe siècle est fortement influencée par lesymbolisme français. La revue Litteratorul d'Alexandru Macedonski (en) tout en proposant des poèmes de Charles Baudelaire, René Ghil, Maurice Maeterlinck ouStéphane Mallarmé n'en combat pas moins la tradition romantique. Avec son copain de lycée Marcel Janco, Samuel créé, en 1912, sa première revue "Simbolul" ets'imagine en "ange noir du symbolisme triomphant". Il y publie l'un de ses premiers poèmes « Sur la rivière de la vie ».
En 1915, il adopte le pseudonyme de TristanTzara : Tristan en référence au héros de l'opéra de Richard Wagner « Tristan et Isolde » et Tzara parce que cela signifie "terre" ou "pays" en roumain.
tracking img