Triste tropique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1718 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Présentation
Auteur : Claude Lévi-Strauss
Ouvrage : Tristes tropiques
Date de parution : 1955
Editeur : Plon
Thème général : Tristes Tropiques raconte le récit de voyages de Lévi-Strauss à travers le Brésil et ses rencontres avec les différents peuples. Le but pour l’auteur étant d’établir une étude ethnographique en comparant les tribus d’Amazonie avec nos sociétés occidentales. Il veutégalement donner une autre vision des voyages en s’intéressant davantage aux êtres humains d’Amérique du Sud, souvent peu connus des explorateurs.

Introduction
Tristes Tropiques est constitué en neuf parties et quarante sous parties. Au début du livre, Lévi-Strauss fait son autobiographie et raconte son histoire, son commencement dans la philosophie, sa passion pour l’ethnologie et enfin sa grandedécouverte du Brésil. Par la suite, l’auteur décrit avec beaucoup de détails les lieux et les tribus de ce pays en montrant leur mode de vie et en les comparant à nos sociétés. A la fin du livre, Lévi-Strauss nous parle de son travail d’ethnologue avec les difficultés que cela engendre et aborde le thème des différentes religions que sont le christianisme, l’islam et le bouddhisme. L’objectifpour l’auteur est de s’immerger dans différentes civilisations pour essayer d’établir des lois universelles. Par ailleurs, il tente de montrer au lecteur les changements sociaux et culturels qu’ont subi plusieurs continents et parfois la disparition de certains peuples expliquant la « triste » image des tropiques.

Développement
Dans Tristes Tropiques, Lévi Strauss aborde une multitude d’anglescomme l’ethnologie, la sociologie ou encore la philosophie. Sa vision est très large et il nous fait partager ses réflexions sur les cultures brésiliennes et notamment sur les peuples. On peut le constater tout au long du livre car il cite beaucoup de noms tels que Durkheim, Rousseau ou Kant. Lévi Strauss observe les tribus amazoniennes et raconte précisément leur mode de fonctionnement, leursystème économique et social. Ces individus qui ont une conception de la vie très différente de la notre. L’auteur étudie donc comment leur société fonctionne et l’importance des mythes et de la magie pour ce peuple. De plus, il va s’intéresser au type de hiérarchie mise en place et au rôle du chef au sein de leur tribu. Son objectif est de démontrer que malgré qu’il existe des grandes différences decultures et de pratiques entre des groupes humains, il existe aussi une structure interne similaire à tout le monde. Lévi Strauss a observé certaines pratiques communes comme celle de la hiérarchie. Dans les tribus où il y a une hiérarchie, le chef a des privilèges que les autres n’ont pas comme la polygamie. Par ailleurs, il décrit un autre point commun entre les peuples qui est le rôle du chef. Ilpense que le pouvoir repose sur le principe de réciprocité, et que les individus veulent devenir chef pour le pouvoir que cela leur apporte et non pour les privilèges. Selon l’auteur, l’échange est au cœur de chaque fondement de société humaine comme l’échange de femmes ou d’objets. En outre, il a observé également le passage primordial de l’état de personne non civilisée à l’état de culture pourles tribus. L’auteur veut nous montrer que la structure sociale et familiale intéressante et complexe de certains groupes du Brésil rend celle de nos sociétés occidentales moins captivante.
Lévi Strauss veut nous donner une autre vision des voyages en allant plus loin que la plupart des simples explorateurs. Il n’apprécie pas les touristes qui prétendent faire des voyages enrichissants alorsqu’ils n’ont rien vu de la culture, des peuples, qu’ils ne se sont pas immergés dans le pays. L’auteur n’a pas de préjugés, ni d’images établis envers les différents peuples. Les civilisations étudiées ont changé, et forment désormais des sociétés développées qui sont en quête de reconnaissance sociale. Lévi Strauss est très attiré par les pratiques hors du commun de ces peuples et il est curieux...
tracking img