Tristesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (271 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ann-Frédéric Mercier
Groupe : mercredi matin 8h

Français
La dissertation critique 
Le développement

Pour : Élise Dion
En date du : 23 mars2011

Cégep Marie-Victorin

Est-il juste de dire que les poèmes proposés expriment uniquement la tristesse ?

Tout d’abord, Hector deSaint-Denys Garneau l’auteur du poème Accompagnement et Émile Nelligan l’auteur du poème La romance du vin nous illustre bien dans leur extrait des imagesnégative et sombre. Ils ne cherchent pas à embellir la réalité des choses à travers l’atmosphère du texte. Premièrement, dans le passage suivant deSaint-Denys Garneau de l’extrait Accompagnement nous pouvons le voir : «Je marche à côté d'une joie D'une joie qui n'est pas à moi, D’une joie à moique je ne puis pas prendre , Je marche à côté de ma joie , J’entends mon pas en joie qui marche à côté de moi, Mais je ne puis changer de place sur letrottoir , Je ne puis pas mettre mes pieds dans ces par-là, et dire voilà ces moi » (lignes 1-9) Cette citation montre parfaitement une constanteimpuissance du poète. Ce mépris est notamment visible à travers le vocabulaire péjoratif employé par le narrateur pour décrire sa situation face à laréalité : « marche à coté d’une joie », « joie qui n’est pas à moi», « J’entends mon pas en joie qui marche à côté de moi» et « je ne puis pas mettremes pieds dans ces par-là». L’utilisation, la reprise et la redondance met de l’impacte sur le propos que l’auteur veut nous faire comprendre.
tracking img