Trop de shoah?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (547 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fait-on trop de Shoah?
A l'occasion de la sortie du film de Roselyne Bosch "La Rafle" me vient cette idée de déja vu, déja entendu. Je regarde le programme télévisé et je m'aperçois que tous lesdeux jours ou presque un film qui évoque plus ou moins la Shoah est programmé. Dans le milieu du Septième Art, toutes les trois semaines un film touchant là encore plus ou moins la Shoah sort en salle -dernièrement "La Rafle", "L'armée du Crime", "Inglorious Basterds"... La volonté de montrer cette tragédie toutes les semaines me fait dire qu'il y a peut-être erreur à "trop en faire". Je ne voisplus le but finalement, culpabiliser, sensibiliser la différence est maintenant difficile à retrouver.

En réalité, à trop faire on en oublie l'essentiel. Ce n'est plus un devoir de mémoire c'estdevenu par le biais des films une banalisation de la mémoire. Les jeunes ne se trouvent plus sensibiliser par ces crimes nazis ou pas assez reconnaissons-le, seulement ces films ou autres documentaires àintervalles trop réguliers ne démantèlent-ils pas cette période tragique de l'Histoire? A force de trop en faire, il naît un sentiment de déttachement vis-a-vis de cette tragédie or il faut bien sûrrester attacher à ce que l'Histoire a montré tant cela est associé à L'homme même. En d'autres termes, nous nous déttachons de nous-mêmes par ce trop plein de Shoah. C'est un constat objectif, lesfrançais ne sont pas antisémites - heureusement bien sûr - cependant cette masse d'exposés sur la Shoah s'est renversé contre elle-même. Car évidemment, la motivation de ces films n'est pas à remettre encause - il est nécessaire d'entretenir ce devoir de mémoire, c'est certain - mais n'y-a-t-il pas d'autres outils à disposition pour garder en mémoire les atrocités dont le peuple juif a subi pendant laSeconde Guerre Mondiale?

En somme les messages de ces films se retournent contre eux-mêmes: la Shoah n'est pas quotidienne, n'est pas ordinaire or ces films le sont devenus. Un film sur la...
tracking img