Trosky

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1680 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Trotsky naît dans une famille de paysans juifs d'Ukraine, laquelle fait alors partie de l'empire tsariste. Il entame des études universitaires en mathématiques. Un temps tenté par les idées populistes, qui voient dans la paysannerie russe et ses fréquentes jacqueries le ferment de la révolution future, il adhère aux positions politiques sociales-démocrates (1896), ce qui lui vaut d'être arrêté,puis déporté en Sibérie en 1898. Il réussit à s'évader en 1902 et émigre alors vers l'Angleterre. C'est à Londres qu'il rencontre Lénine. Ce dernier le fait entrer dans le comité de rédaction du journal Iskra (« L'Etincelle »), par cooptation.

Au congrès de Londres du POSDR qui voit la scission entre bolcheviks et mencheviks, sa position conciliatrice le pousse à se rallier brièvement auxmencheviks, puis à conserver une position intermédiaire, pour l'unité du parti. Il garde ses distances vis-à-vis de Lénine, lui reprochant ses méthodes de dictateur et son attitude, qu'il qualifie de . Ce n'est qu'après la révolution russe de 1917 qu'il adhéra au parti bolchevik et affirma que sa position conciliatrice d'alors était erronée.

En 1905, lors de la première révolution russe, il devient,à l'âge de 26 ans, vice-président puis président du Soviet de Saint-Pétersbourg, soviet composé en majorité de mencheviks. Au cours de la répression de la révolution de 1905, environ un an après celle-ci, il est condamné avec quinze autres personnes à la déportation. Cependant, il s'évade durant le voyage vers la Sibérie et entame alors son second exil.

C'est à ce moment qu'avec AlexanderHelphand (aussi connu sous le pseudonyme de Parvus) il formule la théorie de la révolution permanente : analysant la situation dans les pays « arriérés » comme la Russie, il pronostique l'impossibilité d'une révolution « bourgeoise » apportant un régime démocratique et liquidant le féodalisme. Pour lui, la faiblesse de la bourgeoisie russe ne lui permettrait pas d'effectuer ces tâches et d'instaurerle capitalisme, et c'est la classe ouvrière qui devrait prendre en main la destinée du pays.

Fondateur du journal Pravda en 1912 à Vienne, où il fait par ailleurs connaissance avec Adolf Joffe, il se pose en défenseur de l'unité de l'ensemble des sociaux-démocrates, toutes tendances confondues, y compris les plus radicales. Cela lui vaut de vives tensions avec Lénine. Il organise, en août de lamême année, une conférence pour l'unification, en réponse à la conférence de Prague ; mais les bolcheviks refusent d'y participer. Trotsky quitte le « bloc d'août » peu de temps après.

Au début de la Première Guerre mondiale, alors que l'ensemble des partis sociaux-démocrates de la IIe Internationale succombent au nationalisme et soutiennent leurs gouvernements respectifs dans la guerre (votedes crédits de guerre, participation gouvernementale), Trotsky fait partie des rares dirigeants de l'Internationale qui continuent à dénoncer le caractère impérialiste de la guerre, avec entre autres Lénine et le parti bolchevik, la tendance de Karl Liebknecht et Rosa Luxembourg dans le SPD en Allemagne, Pierre Monatte et Alfred Rosmer issus de la CGT en France, et le parti socialiste de Serbie. Iltravaille un temps pour Nache Slovo, dont il est un collaborateur à Paris, tout en étant en relation avec l'organisation interrayons de Saint-Pétersbourg.

Le 5 septembre 1915, à l'initiative du socialiste suisse Grimm, se tient à Zimmerwald une conférence socialiste internationale contre la guerre, à laquelle participe Trotsky et dont il est chargé de rédiger le manifeste. Avec celle deKienthal qui se tient en 1916, Trotsky contribue au rassemblement de ceux qu'on appelle alors les Internationalistes ou Zimmerwaldiens et qui formeront pour la plupart en 1919 la IIIe Internationale, dite aussi Internationale communiste.

Arrêté, puis expulsé de France en septembre 1916, il est conduit à Irun, en Espagne. Là, il est arrêté par la police espagnole et embarqué de force avec sa famille...
tracking img