truc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (513 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
CORRECTION Collaborer ou résister
Questions
1 Les reproches : laisser les Français mourir de faim (pillage allemand en accord avec le gouvernement de
Vichy)
collaborer
2 L’autre choix : résister3 On voit sur la photo des Allemands mais aussi des policiers français (képi)
4 Ce sont les Juifs qui sont arrêtés
5 Plusieurs raisons : une réaction d’opposition face aux disparitions
combattreun ennemi qui incarne, selon elle, le mal absolu
sauver l’honneur de l’Homme
6 Les actions : aider les agents venus de Londres
trouver des « boites aux lettres »
trouver des appartementsParagraphe :
La France est envahie dès mai 1940 par l’armée allemande. Le 22 juin 1940, le maréchal Pétain signe
l’armistice ; la France est coupée en deux : la zone occupée au Nord et la zone libre, au sudde la ligne de
démarcation, dirigée par le gouvernement de Vichy. Les Français se trouvent devant un choix : collaborer ou
résister
Le maréchal Pétain rencontre Hitler à Montoire le 24 Octobre1940 et choisit la collaboration avec l’Allemagne
Les Allemands pillent,; la France leur livre les denrées qui leur sont nécessaires (nourriture, métaux…) ce qui
provoque une pénurie pour la populationfrançaise obligée de se contenter des faibles rations données par les
tickets de rationnement.
Mais l’Allemagne manque de main d’œuvre. Le gouvernement de Vichy instaure le STO (Service du TravailObligatoire) qui oblige tous les jeunes Français à partir travailler en Allemagne.
Vichy se met au service des nazis pour pourchasser les Juifs ; des lois antisémites sont mises en place ; le portde
l’étoile jaune est obligatoire. Les juifs étrangers sont arrêtés et conduits dans des camps au sud de la France
(Gurs, Rivesaltes…). La Milice, Français au service des Allemands, livre les «ennemis » ( communistes,
résistants) aux occupants
La police française collabore notamment lors de la grande rafle du Vel d’Hiv à Paris en Juillet 1942
Face aux brimades imposées par l’occupant qui...