Tunisie

Pages: 10 (2390 mots) Publié le: 20 mars 2013
Les élèctions du 23 octobre 2011 marquent un tournant important dans l'histoire de la Tunisie.Cette éléction marque la rupture qu'il y avait entre la démocratie et la dictature.Onze candidats repartient sur 1518 liste se sont présentés à cette éléction.L'affluence a depassé toute le espérence 90% des inscrits se sont renduent aux urnes pour elire la future assemblée.C'était le 1er scrutin libredu pays.
Les élèctions du 23 octobre n'ont pas été importante seulement pour la politique.Cette éléction à aussi été importante pour le rôle de la presse.Pour les journalistes Tunisiens cette éléction à été l'occasion d'enfin jouer un rôle important. Au lendemain de l'election du 23 octobre,nous pouvions lire sure la couverture du quotidien tunisien Al-Chourouk le slogan « Election pluraliste ?A Tunis ? Sans Ben Alli ? OUI! ». Les autres journaux de la presse tunisienne clamaient également des slogans comme «  Triomphe ! » ou encore «Le reve se réalise ».

Depuis le 4 novembre 2011 la presse tunisienne connait un nouveau code. Ce nouveau code donne le droit aux journalistes de diffuser l'information qu'il souhaitent. Ce nouveau code n'a pas oublier le developpement de nouveauxmedias.Il permet au jouenaliste de la presse electronique,en ligne de bénéficier d'une carte de presse.Mais les journalistes de la presse en ligne doivent respecter un certain nombre de criteres comme :
-existance d'une mission d'information professionnelle
-emploie d'un certain nombre de journalistes à plein temps
-existence d'une rédaction
Armes redoutables de la révolution tunisienne, les réseauxsociaux et Facebook en particulier se sont démocratisés et se sont transformés progressivement en outil de diffamation, selon le peuple tunisien. La fiabilité de l’information est désormais un enjeu démocratique majeur pour des Tunisiens toujours méfiants envers les médias traditionnels. 1 an apres le départ de Ben Ali les reseaux sociaux decoivent les tunisiens.En effet,selon beaucoup detunisiens les réseaux sociaux tels que « Facebook » serait en passe de devenir « une poubelle ». Les réseaux sociaux sont victimes de leur propre succès. « Avant le 14 janvier,les cyberactivistes présents sur les réseaux sociaux était un petit groupe de personnes,faisant attention à ce qu’il disait,et verifiant leurs infos.Désormais,enormément de personnes sont devenues activiste sur internet, c’est lacohue générale.Les nouveaux activistes de facebook divulguent beaucoup d’information sans vérifier leurs source.Les informations divulgués sur les réseaux sociaux tunisiens ne sont donc plus fiables.En tunisie, Facebook est devenue pour les cyberactiviste une simple « boite à ragot ». « Certains passent leurs nuits sur Photoshop pour trafiquer des photos ou mettre en ligne de fausses vidéos »,assure Sofiène Bel Haj, citant une photo du président du Parti démocrate progressiste (PDP), Ahmed Néjib Chebbi, affublé d’une écharpe mauve, couleur préférée de Ben Ali.
Suite à la révolution le pay à connue une vague d’inscription massive sur les réseaux sociaux. On compte en 2012 2,6 million d’adhérants sur les réseaux sociaux.

L’indépendance des médias ne pourra être garantie que par la mise enplace d’un gouvernement solide. Même si certaines améliorations pourraient encore être apportées aux textes, l’adoption des deux projets de lois (code de la presse et loi sur l’audiovisuel) lors du dernier conseil des ministres, avant les élections du 23 octobre 2011, permettrait d’éviter le vide juridique ou l’application de lois en vigueur à l’époque de Zine el Abidine Ben Ali. En effet, lecode de la presse (n’étant toujours pas parfait), doit aujourd’hui constituer un standard minimum de protection. Ce texte de loi consacre la liberté d’expression, principe qui devrait être clairement énoncé dans la future constitution. Désormais, seules les dispositions spéciales pour la presse devront s’appliquer et les dispositions contraires devront être supprimés.Il faudra s’assurer, à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tunisie
  • Tunisie
  • Tunisie
  • La tunisie
  • Tunisie
  • La tunisie
  • tunisie
  • Tunisie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !