Turquie et europe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1975 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
OBSERVATOIRE DE LA TURQUIE ET DE SON ENVIRONNEMENT GÉOPOLITIQUE

LA TURQUIE, L’OTAN ET L’UNION EUROPÉENNE LA DIFFICILE ARTICULATION DES POLITIQUES DE COOPÉRATION STRATÉGIQUE

PAR DIDIER BILLION

Directeur des publications de l’IRIS 10 novembre 2010

LA TURQUIE, L’OTAN ET L’UE. LA DIFFICILE ARTICULATION DES POLITIQUES DE COOPERATION STRATEGIQUE / D. BILLION – 10 NOV. 2010

LA TURQUIE,L’OTAN ET L’UNION EUROPEENNE LA DIFFICILE ARTICULATION DES POLITIQUES DE COOPERATION STRATEGIQUE
Didier BILLION / Directeur des publications de l’IRIS

La place de la Turquie au sein de l’OTAN, alliance dont elle est membre depuis 1952, continue de s’affirmer, preuve de l’importance stratégique déterminante de ce pays. Plusieurs dossiers importants se conjuguent en effet ces derniers mois.

Lepremier dossier a trait aux relations entre l’Union européenne (UE) et l’OTAN et se concentre sur le contentieux chypriote. Bien que ce dernier n’ait pas été réglé, suite au refus chypriote grec du Plan Annan de réunification de l’île1, Chypre est devenue membre de l’UE le 1er mai 2004, même si en réalité c’est la seule partie grecque de l’île qui en est politiquement membre. Or Chypre, paysneutre, ne fait pas partie de l’OTAN, contrairement à la Turquie qui a par ailleurs engagé des pourparlers d’adhésion à l’UE depuis le mois d’octobre 2005. Dans ce contexte, les réunions conjointes entre l’UE et l’OTAN sont devenues, depuis 2004, un des lieux de l’affrontement politique entre Chypre et la Turquie, les Turcs refusant en effet que les Chypriotes grecs prennent part aux réunions conjointesentre les deux organisations.

La raison officielle avancée par les autorités turques est la non-participation de Chypre au Partnership for Peace (PfP) de l’Alliance atlantique, instrument qui régit les relations entre l’Alliance atlantique et quelques Etats, non membres de l’OTAN mais géographiquement proches des frontières de l’Alliance, et qui englobe, de facto, les Etats neutres de l’UE.Juridiquement et politiquement, le veto turc est compréhensible, c’est d’ailleurs pourquoi un récent rapport du Parlement européen demande à Chypre d’adhérer au PfP pour lever cet obstacle. Parallèlement, la Turquie a, ces dernières années, largement usé de son statut d’Etat membre de l’OTAN pour tenter de convaincre les plus réticents des Etats européens du bien-fondé de son adhésion à l’UE et deLe referendum fut organisé le 24 avril 2004. Les Chypriotes grecs refusèrent le Plan Annan par près de 76 % des suffrages, tandis que les Chypriotes turcs l’approuvaient à 65 %

1

1
IRIS - Observatoire de la Turquie et de son environnement géopolitique

LA TURQUIE, L’OTAN ET L’UE. LA DIFFICILE ARTICULATION DES POLITIQUES DE COOPERATION STRATEGIQUE / D. BILLION – 10 NOV. 2010l’importance de la question chypriote, n’hésitant pas pour cela à bloquer nombre de décisions visant à faire progresser la construction de la PeSDC.

A l’origine de la constitution de la Politique européenne et de sécurité commune (PESD) - devenue Politique européenne de sécurité et de défense commune (PeSDC) depuis l’approbation du Traité de Lisbonne - il n’était pas prévu de doter celle-ci d’une chaînede commandement et d’une capacité de planification militaire, c’est pourquoi un accord bilatéral entre l’UE et l’OTAN, accord dit de Berlin plus régit l’accès des Européens aux moyens de commandement et de planification de l’OTAN. L’UE peut de ce fait utiliser des dispositifs otaniens pour mener ses opérations extérieures. Ceci implique que tous les Etats membres de l’OTAN disposent d’un droit deregard sur l’attribution des moyens de planification et de commandement de l’OTAN à l’UE. Cette procédure constitue un levier utilisé par les responsables turcs pour faire pression sur Chypre et sur les Etats européens. Chaque fois qu’une mission PeSDC met en jeu des moyens de renseignement et des ressources OTAN, la Turquie exige ainsi une non-participation de Chypre. L’autre difficulté est...
tracking img