Turquie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 137 (34244 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire de l'art en Grèce


Le monde Egéen est un vaste quadrilatère délimité par la Grèce à l' Ouest et au Nord, la Turquie à l' Est, les îles Cyclades et la Crète au Sud. Dans cet espace ainsi délimité, des courants très puissants de culture se sont produits depuis le Néolithique et jusqu'aprés l'invasion romaine.
Le monde égéen n’en présente pas moins une incontestable unité. Unitéclimatique tout d’abord, malgré certaines différences locales; unité organique également, due au lien puissant que constitue la mer entre ces terres isolées. On a pu comparer la mer Égée à un lac tant y sont rares les vastes étendues d’eau sans terre à l’horizon. Les relations intérieures sont complétées par un jeu de relations avec l’extérieur, en particulier avec l’Orient. C’est dans les grandsports de la côte syro-phénicienne, Ugarit et Byblos, que les échanges commerciaux et artistiques seront les plus féconds. Ce que l’on nomme actuellement monde égéen a longtemps été appelé monde préhellénique. Tout ce qui précède le début du IIe millénaire fut longtemps considéré comme barbare.
La «révolution néolithique», c’est-à-dire le passage de l’état nomade à l’état sédentaire, la constructiond’habitats fixes, la naissance de l’agriculture et l’apparition de la domestication, a son origine quelque part dans le Proche-Orient, plus précisément peut-être sur le plateau anatolien. Comme ailleurs, l'origine des cultures égéennes vient de l' Est parfois en avance de plusieurs siécles; mais, si l'Est "ensemence" le monde Egéen, la réponse ne sera pas servile mais originale après une périoded'assimilation.
Période Néolithique (~6500 à ~3.200)
C’est seulement au début du Néolithique récent (~4700 a ~3200) qu’une occupation humaine est attestée pour la 1° fois : un petit groupe vivant d’agriculture et d’élevage, mais aussi de pêche et de chasse, habite de petites maisons au soubassement de pierre, peut-être protégées par une enceinte; il maîtrise particulièrement bien les techniquesdu façonnage de l’obsidienne et produit une céramique originale à décor peint en blanc.
Il y a une sédentarisation progressive et en conséquence des traces d'urbanisation en Macédoine, Epire, et surtout en Thessalie. Apparition de la céramique et d'une petite plastique en terre cuite. Les sites en Thessalie se présentent sous la forme de collines arrondies, les magoulas. Sur chacun d’eux sesuperposent sur plusieurs mètres les restes des divers niveaux d’occupation. Les plus anciennement connus, Sesklo et Dimini, dans la région de Volo, ont donné leur nom aux deux phases principales du néolithique thessalien.
Site de Sesklo
La phase de Sesklo (dans le golfe de Volo) (Ve millénaire) se distingue par une production de céramique de haute qualité: les formes sont encore lourdes, mais lefini des vases est très soigné; le décor qui combine les motifs géométriques est d’ordinaire appliqué en rouge sur un fond blanc (Ex: Vase en damiers inspirée de poteries orientales) Le motif de la spirale (venant d'Anatolie) figure sur des sceaux trouvés dans les plus anciennes couches néolithiques. Les bâtiments comportent une salle principale, rectangulaire ou carrée, précédée d’une sorte deporche dont l’auvent repose sur deux poteaux et sur les avancées des murs latéraux. C’est le plan même qu’aura plus tard la partie centrale, ou mégaron, du palais continental à l’époque mycénienne.
Site de Dimini
Dans la phase de Dimini (IVe millénaire), le décor des céramiques est enrichi par l’introduction de la bichromie et l’apparition de motifs nouveaux, en particulier la spirale, comme surcette jarre où des faisceaux de lignes parallèles s’organisent sans monotonie ni froide symétrie autour d’un motif central en spirale. À Dimini, le mégaron est manifestement le principal édifice du village: il est construit au centre de l’habitat, sur une aire dégagée qu’entourent plusieurs enceintes concentriques. Il ne faut cependant pas l’imaginer comme un palais ni comme le prototype direct...
tracking img