Tuy gtujhf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (588 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Denis Diderot est né le 5 octobre 1713 à Langres, en France et est mort le 31 juillet 1784 à Paris. C’est avant tout un écrivain, un philosophe, un encyclopédiste et aussi l’un des inventeurs de laCritique d’Art. Il est reconnu également comme le créateur du quatrième mur. Parmi ses œuvres les plus connues, notons dans ses romans : La Religieuse et Jacques le Fataliste, dans son théâtre : Leparadoxe sur le comédien et les entretiens sur le fils naturel, en philosophie : le neveu de Rameau, le rêve de l’Alembert. Notons aussi ses Essais sur la peinture rédigés entre 1759 et 1781. C’estdonc un auteur prolifique dont l’œuvre littéraire est toujours étudiée depuis les trois derniers siècles.
Plutôt que philosophe, Diderot est avant tout un penseur. Il ne poursuit en effet ni lacréation d'un système philosophique complet, ni une quelconque cohérence : il remet en question, éclaire un débat, soulève les paradoxes, laisse évoluer ses idées, constate sa propre évolution mais tranchepeu.
Au niveau religieux, il semble évoluer de la foi vers le théisme, le déisme et enfin souscrire aux idées matérialiste
La morale est une préoccupation récurrente de Diderot. Le thème apparaîtdans ses critiques artistiques, dans son théâtre et dans quelques textes (contes et dialogues), rédigés en 1771-1772, autour du thème de la morale, inspirés par un retour dans sa région natale, imprégnéede la droiture morale de son père décédé.
En tant qu'écrivain de fiction, Diderot s'est illustré dans le roman et au théâtre. Dans ces deux genres, malgré une production limitée il est parvenu àmarquer l'histoire de la littérature par son style qui modernise le roman et le développement d'un nouveau genre théâtral, le drame bourgeois.
Le paradoxe sur le comédien est une proposition absurde enapparence, parce qu'elle est contraire aux opinions reçues, et qui, néanmoins, est vraie au fond. Elle est formulée par Diderot dans un dialogue posthume dont le titre exact est Paradoxe sur le...
tracking img