Tv 2.0

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 64 (15838 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
P.1

Technologie

TV 2.0 :
Ou comment passer de l’ère du Téléspectateur à l’ère du Télén@ute
©2010, Ineum Consulting

Édito
n sait la télévision traditionnelle affaiblie, mais a-t-elle dit son dernier mot ?
Curieusement, la télévision est en train de devenir le parent pauvre de notre société de l’information : la majorité des deux milliards de récepteurs dans le monde est analogique,sédentaire, monodirectionnelle et « receive only ». Comparée aux téléphones mobiles, PC portables et consoles de jeux… qui sont numériques, petits, légers, mobiles et interactifs, la télévision peine à faire le poids ! Côté recettes financières, la télévision est en perte de vitesse depuis plusieurs mois : • La numérisation conduit à la segmentation de l’audience : les chaînes traditionnelless’échinent à retenir l’audience face à la montée de la TNT (-7,4% de parts d’audience des chaînes historiques en 2008 contre +50% pour les chaînes de la TNT1 …) ; • Les investissements nets des annonceurs sur le support TV ont marqué un recul au profit du web, moins cher et aux retombées commerciales mesurables (-4,5%2 des investissements publicitaires sur le média TV en 2008 contre +19,9% sur Internet).Si la crise économique a un rôle important à jouer dans la diminution des recettes des chaînes traditionnelles, elle n’explique certainement pas tout. Car même les mesures réglementaires prises par le gouvernement et les autorités spécialisées pour augmenter le nombre et la durée des coupures publicitaires (en France, passer d’heures glissantes en heures horloges, ouvrir la publicité à la grandeconsommation) n’y font rien. Le problème semble bien plus structurel. La télévision évolue et est consommée différemment. Les professionnels doivent-ils repenser leurs modèles pour redonner à la petite lucarne ses lettres de noblesse ? La télévision serait-elle en train de péricliter ? A en croire l’effervescence sur ce secteur, pas si sûr ! D’une part, parce qu’elle reste le média détenant la partde marché la plus élevée juste après la presse3 , et qu’elle est le média auquel les français sont le plus attachés4 . D’autre part, parce que les écrans télé ne se sont jamais autant multipliés et les chaînes télé n’ont jamais été aussi nombreuses. Sans compter la multitude d’innovations en cours qui placent la télévision au centre des usages des consommateurs. Les apparences semblent donctrompeuses, et la télévision promise à un bel avenir ! Quelles sont les mutations que traverse actuellement l’audiovisuel européen ? Face à quels choix stratégiques les acteurs traditionnels du secteur se trouvent-ils confrontés ? Comment les modèles actuels sont-ils remis en cause et adaptés à la nouvelle donne ? Qui sont les gagnants et les perdants de cette redistribution des rôles ? Afin de mieuxcomprendre ces ruptures, et leurs enjeux, Ineum Consulting s’est entretenu avec des acteurs clés du secteur et ouvre quatre cahiers thématiques pour tenter d’aborder le futur de la télévision : • Technologie : quelles sont les perspectives et les innovations sur le marché des équipements télévisuels ? • Contenus : comment les contenus s’adaptent-ils à la nouvelle façon de consommer la télévision ? •Usages : quels impacts auront les nouveaux usages du petit écran sur son propre avenir ? • Publicité : comment et à quelles conditions les publicitaires tireront-ils profit de cette nouvelle donne ?

Remarque

Le présent dossier a été finalisé à la fin du mois de décembre 2009. L’analyse ne reflète donc pas les éventuels éléments survenus depuis cette date. Néanmoins, si vous le souhaitez,l’équipe Ineum Consulting se tient à votre disposition pour évoquer les dernières actualités dans le cadre d’un échange plus personnalisé.

Philippe PESTANES Associé responsable du pôle Communication, Média et Divertissement d’Ineum Consulting France ppestanes@ineum.com

Médiamétrie France Pub / IREP, Investissements publicitaires 2008, mars 2009 France Pub / IREP, Investissements publicitaires...
tracking img