Typologie de la femme au cinema au travers de realisateurs masculin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1943 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TYPOLOGIE DE LA FEMME AU CINÉMA AU TRAVERS DE RÉALISATEURS MASCULIN

Le rôle de la femme dans notre société à tendance masculine a beaucoup évolué.

Une de ces évolutions sur notre approche de la condition féminine c’est faite par le cinéma et par certain réalisateur bien sur femme mais surtout et c’est la le plus intéressant, par des hommes.

Le cinéma a permis de toucher un très largepublic de toutes les conditions sociales et de part le fait dans modifier si ce n’est le comportement mais au moins la perception.

Dans l’année 90 un film américain réalisé par un français, Luc Besson, est je pense intéressant d’analyser dans le contexte qui nous intéresse à savoir la signification et la place de la femme, il s’agit du film «le cinquième élément ».

La base du film est lecombat du bien contre le mal. Le bien représenté par Bruce Willis, lutte contre une force maléfique extra terrestre qui veut détruire notre monde.

Notre héro doit pour cela retrouvé un cinquième élément complémentaire au quatre élément cosmologique et symbolique de la création qui sont, l’eau, la terre, l’air et le feu.

Cet élément se révèle être une créature ayant apparence humaine et surtoutreprésente une Femme qui symbolise l’Amour.

Les gardiens et protecteurs de ce dernier élément sont des prêtres, et il est intéressant de voir, alors que l’église n’a eu de cesse de diabolisé la femme depuis deux mille ans. Que l’auteur se serve d’une femme pour sauver le monde. La femme pour pardonner la faute des hommes, la femme pour aimer. Le type de femme déifié, elle devient le médiateurentre les hommes et une force supérieur.

Luc Besson remplace le Christ rédempteur par une Femme. Il fallait oser. Mais ce n’est que rendre justice et remettre à sa place la femme. Dans notre société dirigé par les hommes et ou les religions ont mit les femmes au second plan. Alors que pendant des millénaires bien avant l’avènement des religions monothéiste. Mais plutôt que des religions ondevrait dire des églises. Les femmes étaient considérées comme sacré au même titre que les hommes.

Un autre film de Ron HOWARD tiré du livre de Dan BROWN, le Da Vinci Code redonne lui aussi la dimension sacramentelle à la femme.

Par ces deux films l’image de la femme qui depuis des années ne sert qu’à valorisé la plupart du temps les hommes, ou pire à ne vanter qu’une marque de lessive, retrouveici une place qu’elle n’aurait jamais due quitter.

Le réalisateur Luc BESSON a dans plusieurs films donné des rôles très forts à des femmes comme dans « NIKITA » ou « Jeanne d’ Arc ». Mais il n’a pas été le seul.

Les réalisateurs italiens dans l’âge d’or du cinéma transalpin on donné des rôles magnifique à la femme et en particulier Federico FELLINI. Dans son film la Cité des Femmes qui àsa sortie en salle a été vivement controversé. On lui reprochait de la misogynie, un certain mauvais gout, de l’outrance etc.….

Alors qu’en fait, si on accepte le partie pris de la mise en scène du réalisateur, on s’aperçoit et on découvre le coté symbolique et onirique donner aux femmes. Ces dernières ont en vérité le beau rôle, alors que les deux personnages masculins sont pitoyables etpathétiques. Les hommes sont devenus des objets livrés en spectacle aux femmes. Elles servent aussi de catalyseur à l’homme pour revivre son passé d‘aventure féminine. C’est un flashback, une rétrospective vertigineuse symbolisé par une descende sur un grand toboggan. Qui l’amène devant un tribunal révolutionnaire féminin. Les femmes sont juges et bourreaux, spectatrices survoltées d’un univers oul’homme n’a plus sa place de conquérant. Toutes les femmes de ce film reprennent en version féminine, les travers des hommes. C’est un microcosme de la suprématie d’un sexe sur l’autre.

Un autre réalisateur brosse aux travers de ses films un regard aiguisé sur les femmes. Ce cinéaste bien que homosexuel et qui pourrait être taxé d'apriori quant à son rapport avec la gente féminine, a au...
tracking img