Ubu roi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (597 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail n°5 :
Compte rendu critique sur la mise en scène
de Ubu roi par Christophe Cotteret.

Après avoir vu la pièce Ubu roi, qui a été mise en scène par Christophe Cotteret et adaptée par lacompagnie Arcinolether, je suis maintenant apte à donner mon avis sur cette mise en scène et tout ce qui l’entoure.
Tout d’abord, j’ai bien aimé le petit commentaire et les nombreux détails sur lapièce que nous a offert Christophe Cotteret avant que la pièce ne commence. Cela m’a permis d’être directement plongé dans la pièce quand celle-ci a démarrée.
Et puis la pièce a commencée, et ce futtrès amusant de voir la façon dont le metteur en scène avait adapté cette pièce. Cette muraille de sac de sable avec des personnages qui surgissent de ce mur sans arrêt, je trouvais cella très bienpensé. De plus la bande son qui nous venait à l’oreille, rythmait bien la pièce. Mais celle-ci aurait peut-être du être un peu moins hurlante.
Au fil du temps, le spectateur va vite remarquer que ce murde sac de sable est en fait monté sur des roulettes que les comédiens vont faire bouger pour former d’autres décors. Cella a certainement été une économie d’argent pour le metteur en scène, maiségalement une belle surprise pour le spectateur. Je pense que les quelques personnes qui ont financé cette adaptation d’Ubu roi, n’ont pas allongé beaucoup d’argent. Nous pouvons par exemple égalementconstater qu’il n’y avait pas beaucoup de jeu de lumière…
Après une dizaine de minutes, les comédiens ont fait interagir le publique avec la pièce et cella me déplaisait vraiment, et cela pour deuxraisons. La première est que je fus directement coupé du déroulement normal de l’histoire ; je trouvais que la continuité de la pièce fut soudainement cassée. Et la deuxième est que la plupart despersonnes, du moins c’est mon cas, n’aiment pas se montrer devant le public sans préparation… c’est un peu gênant, je croisais les doigts sans cesse pour qu’on ne me pèche pas parmi les spectateurs....
tracking img