Ulysse de joyse, étude comparée avec l'odyssée ( fiche pour oral)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1431 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Ulysse de James Joyce ( 1922)
Etude comparée avec l'Odyssée.
Présentation orale de 20 minutes, toutes les faces de livre ne sont pas abordées.

I] Œuvre en général

1) Présentation de l’auteur : James Joyce
Né à Dublin en 1882, James Joyce fait ses études dans une école de Jésuites, puis au University College de Dublin où il étudie la philosophie et les langues.
Après son diplôme, ilfait un voyage à Paris, officiellement pour étudier la médecine, mais il dépense tout l’argent sensé le faire vivre. Il revient en Irlande après quelques mois, lorsqu'un cancer est diagnostiqué chez sa mère. Il sombre dans l’alchool. Il vivote en écrivant des comptes-rendus de livres, en enseignant et en chantant,il essaie de faire publier son premier livre, Dubliners, qui le sera finalement en1914.
Les années suivantes, Joyce écrit beaucoup, mais il vit dans la pauvreté. C’est un des ses amis poète qui collecte pour lui des sommes d’argent grâce auxquelles il vit. Il écrit Exiles, une pièce, puis Portrait ode l’artiste en jeune homme, en 1916, qui lui établissent une réputation grandissante. Il commence également à travailler sur Ulysses, qui sera publié pour la première fois à Parisen 1922.
Joyce voyage beaucoup avec sa famille (sa femme Nara Barnacle, dont il fait la connaissance le 10 Juin 1904). En Allemagne notamment, mais aussi en Suisse, en Italie, ou en France où il est établi en 1939 lorsqu'il fait paraître Finnegans Wake - qui sera sa dernière œuvre éditée de son vivant.

2) Le contexte de la publication
1922= Guerre civile en Irlande : Les troupes de l’étatlibre d’Irlande (sous l’autorité du Roi d’Angleterre) contre l’ IRA (contre la présence britannique en Irlande)
A noter : commence à écrire en 1916 milieu de la première guerre mondiale.

3) Fait-il parti d’un cycle ?

Stephen Dedalus (dédale) , est un des personnages du roman. Il a fait l’objet d’un roman antérieur portait de l’artiste en jeune homme. Dédale= artiste(= architecte dulabyrinthe où se perdit le Minautore) c’est le reflet de Joyce. Il est un personnage important, nous verrons en quoi plus tard. En cela les romans de Joyce sont en quelque sorte « parents ».

Les personnages de Joyce sont tirés des connaissances de celui-ci, et son univers fictif se situe à Dublin.
Ex : Au cours d'une beuverie, il se bat avec un homme à la suite d'un malentendu au Phoenix Park. Il estrecueilli par une vague connaissance de son père, Alfred H. Hunter, qui le ramène chez lui pour le soigner . Hunter, qui est réputé être juif et avoir une femme infidèle, sera l'un des modèles de Leopold Bloom, le personnage principal d'Ulysse 6. Il fait venir un étudiant en médecine Oliver St John Gogarty, qui formera la base du caractère de Buck Mulligan dans Ulysse.Ceci renforce le lien entreses différents romans .

4) Informations intéressantes sur la forme (anecdotique):
Rédigé entre 1914 et 1921, il fut publié par épisodes dans une revue américaine, puis censuré (obscène). La première parution eut lieu à Paris en 1922, seule parution de la librairie Shakespeare and Company, fondée par une Américaine. Dans Ulysse, il y a 265 000 mots. L’ensemble est divisé en 18 épisodes(explication plus tard). Le livre a été classé 1er sur la liste des 100 meilleurs livres écrits en anglais au XXème siècle, par la Librairie Moderne. L’action se passe le 16 juin 1904 : pourquoi ? C’est un Jeudi, jour symbolique du tonnerre, assimilé par Joyce à un appel divin, il a rencontré sa femme Nora Barnacle le 10 juin 1904, le dimanche précédent.

II] Résumé, analyse en comparaison avecl’Odyssée

1) Bref Résumé
L’action se déroule en une journée de 8h à 3h du matin. Il s’agit d’une journée banale, toutes les actions sont rapportées dans leur détail, qu’il s’agisse du petit déjeuner ou de la discussion entre Léopold et Stephen, urinant sur le bord de la route, ou des hallucinations de Blum, ivre. Dans le livre, nous sommes les témoins de ses moindres pensées.
Il est indispensable...