Un barrage contre le pacifique - marguerite duras

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 56 (13792 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Un barrage contre le Pacifique » de Marguerite Duras

Sommaire
• Biographie de Marguerite Duras
• Etude d’une œuvre : « Un barrage contre le Pacifique »
• Introduction
• Résumé de l’intrigue
• Première partie
• Deuxième partie
• Commentaire

I) Un roman initiatique qui illustre le passage de l’enfance au statut d’adulte

a. Des expériences qui mènent vers l’âge adulte
b. Le cinémacomme moteur d’évolution
c. Les figures masculines qui forgent la féminité de Suzanne
d. Le lecteur s’identifie à Suzanne par l’usage du point de vue interne
e. Par Suzanne, une description de la propre adolescence de l’auteur

II) Les relations au sein de la famille qui met en avant le rôle fédérateur de la mère

a. Liens puissants entre les barrages et la mère

 Source d’intensedésespoir
 Stimulant qui guide sa vie

b. Entre les deux enfants : un statut différent au sein de la famille

 Rapports entre la mère et Suzanne
 Place prépondérante du fils

c. Portrait paradoxale de la mère, à la fois :

 Mère exemplaire
 Mère violemment aimante
 Héroïne mythique

III) Réalité coloniale

a. Le peuple de la plaine condamné à la misère
b. La ville colonialedédiée à une élite
c. Un Contraste saisissant
d. Un contexte difficile qui entraîne une quête de l’argent omniprésente et l’exaltation de toutes sortes de désirs.
 La quête de l’argent
 Le désir

Biographie de Marguerite Duras
Marguerite Duras, de son véritable nom Marguerite Donnadieu, est née le 4 avril 1914 à Gia Dinh, une vielle de la banlieue Nord de Saigon (Indochine). Le pseudoDuras provient du nom du village d'origine de sa famille paternelle dans le Lot-et-Garonne. Son père décède alors qu’elle n’a que 5 ans. Deux ans plus tard, en 1923, sa mère s'installe avec ses trois enfants à Vinh Long, une ville située dans le delta du Mékong.
L'enfance et l'adolescence de Marguerite Duras se déroulent en Indochine, pays qui marquera une grande partie de son œuvre. De retouren France en 1932, elle fait des études de mathématiques durant lesquelles elle va rencontrer Robert Antelme. Après avoir obtenu son diplôme de sciences politiques, elle trouve un emploi de secrétaire au ministère des Colonies en 1938, duquel elle démissionnera deux ans plus tard et se marie avec Robert Antelme en 1939. En 1942, elle trouve un emploi au Comité d’organisation du livre où elle faitla connaissance de Dionys Mascolo, qui devient son amant. C’est en 1943, qu’elle publiera son premier roman Les Impudents. Cette même année, elle adhère avec Robert Antelme et Dionys Mascolo au Mouvement National des Prisonniers de Guerre et entre dans la résistance. En 1944, son mari est déporté à Buchenwald : Marguerite rentre au Parti Communiste la même année duquel elle sera exclue en 1955.A la libération de Robert en 1945, ils créent « les Editions de la Cité Universelle », une agence d’édition qui publiera entre autres les œuvres de Saint Just. Après son divorce en 1947, Elle épousera Dionys Mascolo dont elle aura un fils, Jean. L'année 1950 marque son irruption sur la scène littéraire avec la publication d' « Un barrage contre le Pacifique », roman autobiographique évoquantl'Indochine, sa mère et son enfance mais également une prise de position politique qui dénonce le système colonial. Son style, elliptique et simplifié, évolue vers le Nouveau Roman, notamment dans les Petits Chevaux de Tarquinia (1953). En 1958, Marguerite Duras voit pour la première fois un de ses ouvrages adapté au cinéma : Un Barrage contre le Pacifique est réalisé par René Clément. D'autresoeuvres, telles que l'Amant, seront également mises en images plus tard. Parallèlement à son écriture, l'engagement politique de la romancière, dans le camp de la gauche, est de plus en plus fort : elle milite contre la guerre d'Algérie, s'engage dans la révolution féministe de Mai 68 et signe le manifeste contre l'avortement en 1971. Elle s'essaie au théâtre, avec des pièces comme la Musica (1965)...
tracking img