Un billet de loterie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 208 (51857 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jules Verne

Un billet de loterie
(Le numéro 9672)

Be Q

Jules Verne
1828-1905

Un billet de loterie
(Le numéro 9672) roman

La Bibliothèque électronique du Québec Collection À tous les vents Volume 175 : version 1.01
2

Du même auteur, à la Bibliothèque Famille-sans-nom Le pays des fourrures Voyage au centre de la terre Un drame au Mexique, et autres nouvelles Docteur Ox Uneville flottante Maître du monde Les tribulations d’un Chinois en Chine Michel Strogoff De la terre à la lune Le Phare du bout du monde Sans dessus dessous L’Archipel en feu Les Indes noires Le chemin de France L’île à hélice L’école des Robinsons César Cascabel Le pilote du Danube Hector Servadac Mathias Sandorf Le sphinx des glaces Voyages et aventures du capitaine Hatteras Cinq semaines en ballonLes cinq cent millions de la Bégum Le Chancellor Face au drapeau Le Rayon-Vert La Jangada L’île mystérieuse La maison à vapeur Le village aérien Clovis Dardentor

3

Un billet de loterie
(Le numéro 9672)
Texte établi à partir d’un exemplaire des Oeuvres de Jules Verne, tome XXVIII, Éditions Rencontre Lausanne,

4

I
– Quelle heure est-il ? demanda dame Hansen, après avoir secoué lescendres de sa pipe, dont les dernières bouffées se perdirent entre les poutres coloriées du plafond. – Huit heures, ma mère, répondit Hulda. – Il n’est pas probable qu’il nous arrive des voyageurs pendant la nuit ; le temps est trop mauvais. – Je ne pense pas qu’il vienne personne. En tout cas, les chambres sont prêtes, et j’entendrai bien si l’on appelle du dehors. – Ton frère n’est pas revenu ?– Pas encore. – N’a-t-il pas dit qu’il rentrerait aujourd’hui ? – Non, ma mère. Joël est allé conduire un voyageur au lac Tinn, et, comme il est parti très tard, je ne crois pas qu’il puisse, avant demain, revenir à Dal. – Il couchera donc à Moel ? – Oui, sans doute, à moins qu’il n’aille à Bamble faire visite au fermier Helmboë...
5

– Et à sa fille ? – Oui, Siegfrid, ma meilleure amie, et quej’aime comme une sœur ! répondit en souriant la jeune fille. – Eh bien, ferme la porte, Hulda, et allons dormir... – Vous n’êtes pas souffrante, ma mère ? – Non, mais demain je compte me lever de bonne heure. Il faut que j’aille à Moel... – À quel propos ? – Eh ! ne faut-il pas s’occuper de renouveler nos provisions pour la saison qui va venir ? – Le messager de Christiania est donc arrivé à Moelavec sa voiture de vins et de comestibles ? – Oui, Hulda, cet après-midi, répondit dame Hansen. Lengling, le contremaître de la scierie, l’a rencontré et m’a prévenue en passant. De nos conserves en jambon et en saumon fumé, il ne reste plus grand-chose, et je ne veux pas risquer d’être prise au dépourvu. D’un jour à l’autre, surtout si le temps redevient meilleur, les touristes peuvent commencerleurs excursions dans le Telemark. Il faut que notre auberge soit en état de les recevoir et qu’ils y trouvent tout ce dont ils peuvent avoir besoin pendant leur séjour. Sais-tu bien, Hulda, que nous voici déjà au 15 avril ? – Au 15 avril ! murmura la jeune fille.
6

– Donc, demain, reprit dame Hansen, je m’occuperai de tout cela. En deux heures, j’aurai fait nos achats que le messagerapportera ici, et je reviendrai avec Joël dans sa kariol. – Ma mère, au cas où vous rencontreriez le courrier, n’oubliez pas de demander s’il y a quelque lettre pour nous... – Et surtout pour toi ! C’est bien possible, puisque la dernière lettre de Ole a déjà un mois de date. – Oui ! un mois !... un grand mois ! – Ne te fais pas de peine, Hulda ! Ce retard n’a rien qui puisse nous étonner. D’ailleurs, sile courrier de Moel n’a rien apporté, ce qui n’est pas venu par Christiania ne peut-il venir par Bergen ? – Sans doute, ma mère, répondit Hulda ; mais que voulez-vous ? Si j’ai le cœur gros, c’est qu’il y a loin d’ici aux pêcheries du New Found Land ! Toute une mer à traverser, et lorsque la saison est mauvaise encore ! Voilà près d’un an que mon pauvre Ole est parti, et qui pourrait dire...
tracking img