Un coeur simple et moderato cantabile

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1724 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’importance des classes sociales dans « Un Cœur Simple » et « Moderato Cantabile »
Après le romantisme est venue une réaction qui a essayé d'examiner la réalité du monde. Ce nouveau mouvement a souligné l'importance des personnages du matérialisme pour mieux comprendre les classes sociales. La révolution industrielle était un moment de grande transformation de la société et elle a créé unsystème de classes sociales partout: à la ville et même à la campagne. Pendant que la richesse est devenue un sujet de grande importance, Gustave Flaubert et Marguerite Duras essaie de montrer dans Un Cœur Simple et Moderato Cantabile respectivement que la richesse ne signifie pas nécessairement le bonheur et une vie épanouissante. La différence entre les classes sociales est essentielle aux deuxintrigues car les auteurs utilisent cette grande distinction pour montrer les valeurs différentes parmi les classes.
Dès les premières pages des deux romans, on voit l’importance des classes sociales. Avant avoir décrit des autres choses dans Un Cœur Simple, Flaubert souligne les différences économiques entre Félicité et sa maitresse, Mme Aubain. Le lecteur ne sait pas beaucoup à propos de Félicitéet Mme Aubain sauf leurs situations financières. Félicité gagne cent francs par an pendant que Mme Aubain, après avoir « épousé un beau garçon sans fortune, » (Flaubert 49) gagne 5000 francs en vendant ses immeubles. Cette différence monétaire établie à la première page, reste essentielle tout au long du conte car tous les rapports sont basés sur cette différence fondamentale.
De la même façon,Moderato Cantabile montre la richesse des personnages dès les premières pages même si dans une manière plus subtile. Le roman commence chez le professeur de piano de l’enfant. On voit toute de suite que l’enfant reçoit régulièrement les leçons de pianos et que sa mère l’emène chaque semaine à ses leçons. Même si ce n’est pas explicite, il est clair que Anne Desbaresdes est riche car elle a destemps pour s’occuper de son enfant comme sa seule profession. Il y a aussi un contraste entre les deux quartiers : où Anne habite et où l’enfant prends les leçons de piano. Le quartier ouvrier est décrit avec « les usines fumaient encore à l’autre bout de la ville » (Duras 23) pendant que le quartier plus riche est décrit comme à côté de la mer.
On voit aussi que les effets de la richesse étendentplus loin que les personnages principaux. Les enfants sont exclus d’une enfance normale. Dans Un Cœur Simple, par exemple, Mme Aubain envoie son fils, Paul, à un collège loin d’elle. Elle perçoit cette décision comme « indispensable » (Flaubert 64) meme si la plupart des enfants restent chez leurs parents pendant leur enfance. Sa fille, Virginie, sacrifie son enfance pour apprendre l’anglais etla musique « comme Guyot ne pouvait lui montrer. » (Flaubert 75)
Quant à Moderato Cantabile, l’enfant souffert de la solitude comme on ne voit que ses interactions avec Mme Desbaresdes et Mlle. Giraud. L’enfant semble autosuffisant puisqu’il est capable de jouer tout seul sans la présence des amis. Tout au long du roman, il est nécessaire que l’enfant attende pour sa mère comme elle boit et parleavec Chauvin. L’enfant est facilement distrait par la nature au lieu des amis. Une fois, pendant qu’il attend sa mère, « un oiseau s’envola. L’enfant le suivit des yeux pendant un moment, le temps de le voir se poser sur un arbre du parc voisin, puis il continua son chemin jusqu’au-dessous d’une certaine fenêtre, derrière un hêtre. » (Duras 53) On voit de cet extrait que l’enfant a l’habituded’être tout seul. Ce n’est que la richesse qui le prive d’une enfance normale mais aussi les leçons de piano qui sont aussi une indication de sa richesse. En pratiquant le piano pour atteindre un niveau haut et ayant sa mère comme sa seule amie, il sacrifie une enfance ordinaire avec des amis qui ont le même âge que lui.
Mais même si la richesse produit une enfance qui n’est pas ordinaire, on...
tracking img