Un devoir en finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1747 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1RE PARTIE : THEORIE FINANCIERE

1/ La variance d’un actif financier est une mesure statistique de la dispersion autour de la moyenne des valeurs . Elle est égale à la somme des écarts entre :
-La valeur constatée rji (rentabilité du titre (j) pendant la période (i))
-Et sa moyenne (ou rentabilité moyenne)
Cet écart est ensuite élevé au carré.

L’écart type est une mesure statistique dedispersion, il se calcule par la racine carrée de la variance.
L’écart type mesure donc le risque qui pèse sur un actif financier.

2/ Les risques associés à la détention d’une obligation à taux fixe sont soumis à 3 types de risques :
Le risque de taux : La valeur actuelle d’une obligation à taux fixe ( qui représente le cours théorique de l’obligation ) évolue en sens inverse des tauxd’intérêts.
Le risque de contrepartie : Le prêteur(obligataire) encourt le risque inhérent à la solvabilité de son debiteur (émetteur de l’obligation), le prêteur risque de ne pas percevoir sa rémunération et/ou de ne pas être rembourser de son capital .
Le risque de liquidité : Ce type de risque se traduit par la difficulté plus ou moins grande, des investisseurs (obligataires) à revendre sur le marchésecondaire (marché obligataire), leurs titres .

3/Les différentes formes de d’efficience informationnelle sont de 3 types :
-La forme faible de l’efficience : Elle est considérée comme la moins contraignante des trois formes de l’efficience , dans ce degré d’efficience, les prix des actions reflètent complètement l’information contenue dans l’historique des cours passés par exemple les comptespubliés, le taux de croissance..
-La forme semi-forte : Un marché sera dit efficient au sens semi- forte, si les cours reflètent toute l’information disponible publique. Dans cette optique, les données publiques ne peuvent être utilisées pour tenter de faire mieux que le marché. La forme semi-forte des marchés exige un grand degré de compétences de la part des investisseurs par exemple le PER,les bilans …
-La forme Forte de l’efficience : Dans cette forme d’efficience, les prix des actions intègrent toute l’information disponible qu’elle soit détenu par le public ( les états financiers, les historiques de cours…), ou bien détenu par les investisseurs initiés ( les informations non encore rendues publiques et considérées comme privilégiées : délibération des réunions des conseilsd’administration)

4/ La finance comportementale est une approche qui se distingue des théories financières qui repose sur le principe de rationalité des investisseurs, selon cette approche, les investisseurs commettent des erreurs systématiques dans la façon dont ils perçoivent et traitent les informations. Ces écarts entre le comportement réel et le comportement rationnel tel que prévu partl’hypothèse de l’efficience des marchés seraient à l’origine des anomalies .
La finance comportementale est basée sur deux hypothèse complémentaire qui se différencient nettement des hypothèses retenues dans le cadre de l’efficience des marchés.
Le individus ne sont pas totalement rationnels dans leurs comportements . un certain nombre de faits vont à l’encontre de l’hypothèse de l’efficience des marchés, onparle notamment des anomalies(calendaires, taille du PER, anomalies métrologiques) mais également des biais cognitifs ou de l’irrationalité des individus (ou heuristique).

5/Les principales positions simples sur options sont :
OPTION D’ACHAT (CALL)
1) Achat d’un CALL :Une option d’achat est un produit financier (produit dérivé) donnant le droit (et non l’obligation) d’acheter avant une datedonnée (échéance) un actif (sous-jacent ou support) à un prix convenu d’avance (prix d’exercice ou strike)

2)Vente d’un CALL : Le vendeur d’un CALL a lui l’obligation de livrer le sous-jacent, si l’acheteur lève ou exerce l’option d’achat
OPTION DE VENTE (PUT)
1)Achat d’un PUT : Une option de vente est un produit financier (produit dérivé) donnant le droit (et non l’obligation) de...
tracking img