Un fait est-il toujours discutable?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1861 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La science repose sur des faits et c'est en quoi elle est découverte. Ces faits, cependant, doivent être interprétés. Comme le note Auguste Comte, il y a une grande différence entre la simple érudition qui consiste à emmagasiner des données et l'esprit scientifique qui cherche à les ordonner. La science est donc construction en ce que, à partir du donné empirique, elle élabore des lois, bâtit desthéories. Toutefois, il faut bien se garder de dissocier ces deux opérations : il n'y a pas d'un côté l'accumulation du matériau et de l'autre sa mise en oeuvre. L'activité constructrice de l'esprit est déjà présente dans l'élaboration du fait lui-même.
La science repose sur des faits et c'est en quoi elle est découverte. Ces faits, cependant, doivent être interprétés. Comme le note AugusteComte, il y a une grande différence entre la simple érudition qui consiste à emmagasiner des données et l'esprit scientifique qui cherche à les ordonner. La science est donc construction en ce que, à partir du donné empirique, elle élabore des lois, bâtit des théories. Toutefois, il faut bien se garder de dissocier ces deux opérations : il n'y a pas d'un côté l'accumulation du matériau et de l'autresa mise en œuvre. L'activité constructrice de l'esprit est déjà présente dans l'élaboration du fait lui-même.
L'analyse de l'observation le montrera. En apparence, l'esprit y est purement passif; la vertu du bon observateur est même son absence de préjugés, sa disponibilité absolue à l'égard du phénomène qu'il étudie. Toutefois décrire suppose des choix : tout fait n'est pas pertinent, il fautdonc éliminer, schématiser, dégager l'essentiel du secondaire, repérer la forme dans la confusion du détail, faire abstraction des variations individuelles pour saisir le phénomène dans toute sa généralité. «Décrire ce que l'on voit, passe encore; voir ce qu'il faut décrire, voilà le plus difficile» remarque justement l'historien Marc Bloch. C'est pourquoi l'observation suppose un regard exercé maisle «coup d'œil» ne fait que traduire la richesse de l'esprit de l'observateur: l'acuité de notre sens de l'observation exprime la variété des points de comparaison dont nous disposons, la pertinence des questions auxquelles nous cherchons réponse. Il arrive que nous ne voyions pas ou que nous négligions ce que nous voyons, faute d'avoir posé la bonne question ou d'avoir relié le fait aperçu àd'autres connaissances qui en auraient manifesté l'importance. Comme le dit Bachelard, «l'observation est toujours polémique; elle confirme ou infirme une thèse antérieure, un schéma préalable, un plan d'observation». Cette anticipation de l'esprit sur le phénomène, cette antériorité du penser sur le voir, pourra aussi prendre la forme d'un travail préparatoire. À la manière d'un photographeanimalier, le scientifique choisit un bon poste d'observation, écarte les obstacles qui gêneraient la prise de vue, rehausse son sujet par un éclairage approprié, met de son côté les atouts d'une bonne technologie. C'est ainsi qu'avant de coller son œil à l'oculaire du microscope, le biologiste prépare ses coupes, utilise des réactifs pour mettre en évidence ce qu'il veut observer... De même, l'historienquantitativiste ou le sociologue ne découvrent des relations entre les variables sociales que parce qu'ils ont longuement organisé leurs séries statistiques en vue d'une telle observation. Au total, en raison de la part active jouée par le sujet tant dans la phase de préparation que dans la «lecture» proprement dite de l'objet, on devra dire que le fait observé est construit ou reconstruit parl'observateur.
L'observation scientifique marque en outre une rupture par rapport à l'observation ordinaire qui en accroît le caractère construit. Elle est liée à la présence d'instruments. Ceux-ci, tel le microscope ou le télescope, permettent d'accroître nos facultés naturelles. De multiples appareils de mesure assurent en outre le passage capital d'une impression qualitative à une donnée...
tracking img