Un hémisphère dans une chevelure

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (324 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
• Un hémisphère dans une chevelure,
Charles Baudelaire
3. a. Les anaphores qui structurent le poème : l’anaphore
inaugurale et finale « Laisse-moi », suivie d’un verbe àl’infinitif, confère un caractère circulaire au poème ;
l’anaphore : « Dans », suivi d’un substantif et du complément
« de ta chevelure » (paragraphes 4, 5 et 6) est annoncée par :
« l’odeur de tescheveux » (l. 1), « ce que j’entends dans tes
cheveux » (l. 6), « tes cheveux contiennent » (l. 8). b. Les mots :
« navire », « port » (l. 19). La couleur bleue apparaît par deux
fois« bleu » (l. 10) et « azur » (l. 23). Le champ lexical du
parfum ainsi que celui du voyage rythment le texte. Les
sonorités nasales : [ã], [õ], et [oe] contribuent à l’expression dela nonchalance voire de la volupté. Les allitérations en [l] et [m]
expriment une certaine douceur, enfin, l’allitération en [s], plus
sonore, correspond à la musique évoquée dans letexte.
4. a. Sont présents le champ lexical de l’odorat : « odeur » (l. 1),
« sens » (l. 5), « parfum » (l. 6), « musc » (l. 24), et le champ
lexical de la vue : « vois » (l. 5), «entrevois » (l. 13), « formes »
(l. 15). b. Quelques correspondances : sensations. « Si tu
pouvais savoir tout ce que je vois ! tout ce que je sens ! tout ce
que j’entends dans tes cheveux !» (l. 5-6). « Dans la nuit de ta
chevelure, je vois resplendir l’infini de l’azur tropical » (l. 22-
23). Concret/rêve : « Mon âme voyage sur le parfum comme
l’âme des autres hommessur la musique » (l. 6-7). c. Le
comparé est la chevelure ; le comparant est le monde de la mer.
Étapes : la chevelure est d’abord comparée à l’océan, puis
apparaissent le port, lesmarins, les navires.
5. Le poète célèbre à travers les sensations et les visions que lui
inspirent la chevelure de la femme aimée, la beauté de l’azur
tropical et de l’hémisphère sud.