Un homme peut il m'etre totalement étranger

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (314 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Si l’amitié désigne cette relation fusionnelle qui fait dire à Montaigne dans les Essais, Livre 28, livre 1 : « En l’amitié nos âmes se mêlent et se confondent l’unel’autre d’un mélange si universel qu’elles effacent et ne retrouvent la couture qui les a jointe. Si l’on me presse de dire pourquoi je l’aimais je sens que cela ne se peutexprimer qu’en répondant parce que c’était lui parce que c’était moi ». Ici autrui apparaît comme un prolongement de moi-même. Mais cette relation ne saurait servir à comprendrel’ensemble des rapports que nous avons envers tous les autres hommes. Souvent, en effet, prévaut l’incompréhension, l’hostilité et parfois même la violence à l’égard deceux que nous reconnaissons comme étrangers. Autant dire que autrui en tant qu’homme apparaît sous des figures opposés et contradictoires, il est l’ami, le voisin,l’étranger.

Plus précisément l’étranger est la figure antinomique de l’ami, puisqu’il est celui qui est intrinsèquement autre, il est inassimilable. Avec lui, il semble que je nepuis avoir de dialogue, je ne puis réellement sympathiser avec lui ou le comprendre. Seulement tout homme même si il est étranger, n’est-il pas avant tout humain, et nepuis-je pas en droit sympathiser avec tout homme ?

Tout homme en tant qu’il appartient au genre humain n’a-t-il pas une proximité voire une similitude qu’il partage avec toutles hommes et donc avec moi ? Mais n’est-ce pas en tant qu’il est incarné dans un corps que tout homme est mon alter ego ? Cependant peut-on ramener tous les hommes àcette égalité, cette identité qui interdit de voir tout autre comme radicalement autre ? L’étranger n’est-il pas tout simplement tout autre homme regardé comme autre ?
tracking img