Un invento maravilloso

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2334 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
31 – C – RELATIONS INTERCULTURELLES ET ACCULTURATION
1. L’immigration et la colonisation ont permis une rencontre durable et asymétrique entre des cultures différentes. En général, l’afflux de populations étrangères provoque deux types de réaction : L’ethnocentrisme qui consiste à juger la culture des étrangers en référence à la notre et à la dévaloriser. Le contact avec une culture étrangère vapermettre de réaffirmer « l’identité » et la « supériorité » de la Nation et de réactiver des réactions « chauvine » (exagération du patriotisme ou du nationalisme), « xénophobe » (rejet ou peur de l’étranger) voire « raciste » (croyance en une supériorité de la « race »). La stigmatisation qui revient à attribuer à ces minorités étrangères une étiquette qui les catégorise comme déviant. Pourcela, on va utiliser le « stéréotype » (image préconçue, cliché, a priori) sur les odeurs, la saleté, les risques de maladie, la délinquance, de ces populations. On accolera à l’immigration les notions « d’invasion », de « contamination », de « surpopulation », qui peuvent remettre en cause l’identité nationale. Les populations immigrées apparaissent comme dangereuses et inassimilables. 2. Ainsi,l’intégration des immigrés est un problème présenté comme récurrent par les hommes politiques. Depuis la fin du XIXe siècle, la France a accueilli de nombreux immigrants d’origine très diverses. Un immigré est une personne étrangère nées hors de France et résidant en France. Dès 1880, les Belges, parmi les premiers migrants, étaient traités de « vermines ». Dans l'entre-deux-guerres, « ritals »(italiens) et « polaks » (polonais) ont longtemps été considérés comme « inassimilables » tandis que juifs et Arméniens étaient accusés d' « abâtardir la race ». Sous le régime de Vichy, on dénaturalise les immigrés d’Europe de l’Est, en particulier les juifs, dont « l’assimilation » est jugée particulièrement difficile. En 1945, un organe de l'Etat républicain, le Haut Comité de la population, prône unesélection des étrangers basée sur leur « assimilabilité ». Dans cette logique, les Européens du Nord sont préférés aux Africains du Nord pour cause d' « incompatibilité entre l'islam et la civilisation européenne ». De nos jours, on parle d’une « immigration choisie » et on continue d’accoler « immigration » et « identité nationale ». 1. En s'installant dans un pays étranger, les immigrés de sontassez rapidement obligés de s'adapter, du moins partiellement, aux manières de faire, de sentir et de penser de la société d'accueil. L'immigré a beaucoup à apprendre s'il veut être accepté et intégré. L'acculturation est le processus par lequel un groupe humain adopte, par contact continu et direct, les éléments d'une autre culture en abandonnant partiellement ceux de sa propre culture. Ceprocessus d’acculturation suppose : La sélection d’un certain nombre de traits culturels propres à la société du pays d’accueil et compatibles avec la culture d’origine. Les immigrés d’origine maghrébine n’auront pas de mal à adopter la langue française qu’ils ont plus ou moins approché au moment de la colonisation. En revanche, certains refuseront la consommation de viande de porc contraire à lareligion musulmane. La réinterprétation des traits culturels empruntés pour qu’ils puissent s’insérer dans la culture d’origine. Ainsi, les Indiens d’Amérique latine n’ont pu se convertir au catholicisme qu’après avoir attribué aux saints catholiques les attributs de leurs dieux. L’assimilation des emprunts culturels qui transforme profondément les manières de faire, de penser et de sentir desimmigrés.

LA PERCEPTION DES DIFFERENCES CULTURELLES

ACCULTURATION ET ASSIMILATION

2. Cette modification des comportements et des façons de pensée des immigrés ne se fait pas en un jour. Elle passe par plusieurs étapes : A l'arrivée, les immigrés de la « première génération » ne peuvent renoncer immédiatement à leur culture d'origine. Ils ont même tendance à entretenir leur culture d'origine...
tracking img