Un marché stratégique : le pétrole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2715 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Un marché stratégique : le Pétrole

I. La mise en place du marché

1. Les gisements historiques

C’est en 1860-70 qu’on découvre les premiers gisements dans le Nord-Est américain (en Pennsylvanie) puis à Bakou (bord de la Caspienne) puis dans les Indes Néerlandaises puis vers 1900 dans l’Empire Perse (Iran actuel).

Problème : en majorité, les gisements sont plutôt éloignés des régionsconsommatrices donc on a une différence entre région consommatrice et région productrice. On a donc un enjeu en ce qui concerne les flux de transports.

2. Les enjeux

a. révolution industrielle
Le premier enjeu est lié à la révolution industrielle. Jusqu’au 19e siècle, c’est la première révolution industrielle, donc l’énergie repose sur le charbon (les économies prospères étaient donc leséconomies charbonnières).

A partir de la fin du 19e siècle, on entre progressivement dans 2e révolution industrielle (avec la découverte du moteur à explosion). Donc on va voir émerger de nouvelles branches industrielles (ex : industrie automobile, aéronautique, la pétrochimie, le transport maritime…)

b. structures capitalistes
C’est associé aussi aux structures capitalistes. L’exploitationcharbonnière peut être associé à des petites entreprises (ex : en France, avant qu’on crée « charbonnage de France », il y avait 3000 entreprises de charbon). Par contre, le pétrole mobilise beaucoup de capitaux (pour l’exploitation, le transport, le raffinage…).

La fin du 19e siècle, c’est le Take-Off aux EU donc on y voit se développer le « Big Capitalism » : de grands noms y sont associés(Rockefeller est associé à l’émergence de l’activité pétrolière, il va créer une entreprise pour l’exploitation pétrolière : la Standard Oil).
En 1890, ils sortent une loi : le Sherman Act oblige la société Rockefeller à se diviser en filiales (car il est devenu trop puissant). On va donc voir se créer le Standard Oil of California, le Standard Oil of Indiana.

En GB, une entreprise est créée à laveille de la Grande Guerre : la BP (British Petroleum). En 1924, la France va créer une grande entreprise qui s’appelle la CFP-Total (Compagnie Française des Pétroles). On voit donc bien émerger le capitalisme.

c. Etat
L’originalité, c’est le rôle de l’Etat.
A la différence du secteur charbonnier qui ne soulève pas de convoitises, on a compris que le pétrole soulève un enjeu majeur.
Aux EU,on a vu se développer une législation « Anti-Trust » grâce au pétrole.
Quand BP est créée, elle appartient à l’Etat anglais.

Toute la législation pétrolière jusqu’à ces dernières années remonte à Poincaré.
C’était l’Etat qui fixait les prix du carburant c’est la loi Poincaré sur le pétrole.

3. La dimension géopolitique

Il y a toute une dimension géopolitique autour du pétrole.

a.Amérique Latine
En AL, le premier pays qui se lance dans l’aventure pétrolière est le Mexique.
Ça devient un symbole de l’indépendance mexicaine.
En 1938, les mexicains décident de nationaliser le pétrole, ils créent une entreprise nationale qui s’appelle la Pemex. Les américains décident de se tourner vers un nouveau champ d’exploitation et ils se tournent vers le Venezuela.

b. Moyen-Orient
AuMO, le pétrole est un enjeu majeur, car après 1900, on consomme à l’exploiter dans la région (car dès 1905, on commence à exploiter dans l’Empire Perse).
En 1918, c’est la fin de l’Empire Ottoman donc les rapaces s’alignent et se pose le problème du partage pétrolier. Gulbenkian (arménien qui connaissait très bien la région et l’intérêt du marché pétrolier) fait un partage de la région en 3zones : l’Empire Perse aura une zone nommée l’Anglo-iranian, en Irak c’est l’Irak Petroleum Company (IPC), on confie la péninsule arabique à un consortium de sociétés américaines qui s’appelle Aramco (c’est en 1938 qu’on découvre le pétrole en Arabie Saoudite alors que c’est en 1924 que ce partage est effectué).
Ce partage va être lourd de conséquences jusqu’à aujourd’hui.

c. les règles du...