Un monde inégal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1968 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Un monde inégal
Centres dominants et périphéries

Quels sont les centres d’impulsion ?
Quel est le rôle des grandes métropoles ?
Quel est la diversité des périphéries ?

Voir la carte
Le monde est divisé en 2 : au nord de la ligne c’est la richesse et au sud, la pauvreté.

Mais on a dégagé 2 notions :

- Le Nord mais il existe un contre sens avec l’Australie qui est à la fois un paysriche et au sud.
- le centre qui est le lieu ou se concentre l’ensemble des activités (le pouvoir et les centres de décision) qui sont en synergie les unes avec les autres. Là est le pouvoir politique, économique, culturel, militaire, religieux….
Mais il y a une grande diversité de situations car s’il y a des Nords il y a des Suds et s’il y a des centres et des périphéries.

I. La triadeVoir le Magnard p.67 livre TES)

Il y a 3 pôles essentiels dominants : les Etats unis, l’Union européenne et le Japon.

1. D’où vient cette puissance ?

Texte 2 page 33 de S. Sassen, sociologue américaine. New York, Magnard.

Les paramètres de la puissance :

- Ces pays ont la capacité a générer des modèles que l’on cherche à imiter. On observe les modes de fonctionnement qui semblentêtre efficace d’autant qu’ils sont montrés et vendus. Le modèle est celui du système libéral qui fonctionne par les entreprises. Il propose un système politique, social, une civilisation commune qui inspire le monde et se diffuse complètement à l’exemple des sports et des loisirs.
- La puissance de ce modèle est du à l’ancienneté : il est d’abord européen et inspire par la suite lesEtats-Unis qui le modifie.
A la fin du 19ème siècle, dés 1868, le modèle japonais s’affirme durant l’ère de Meiji.

L’ère MEIJI (1886-1912) est une période de l’histoire japonaise, dite aussi, « ère du gouvernement éclairé, ère des lumières, pendant laquelle l’empereur Mutso Hito entreprend de profondes réformes politiques, économiques et sociales d’inspiration européenne, qui ouvrent le Japon à lamodernité.
C’est pour eux l’entrée dans la modernité. L’Empire japonais fait appel à des ingénieurs, des techniciens payés à prix d’or mais ils ne doivent pas modifier la culture du pays. On parle alors d’une dissociation technique et d’une évolution culturelle qui amène l’accession du Japon au rang de grande puissance..Le Japon fait une entrée fracassante dans la modernité en 1905 lors de laguerre contre la Russie.
- En terme d’emplois, 1/3 sont d’ordre tertiaires de haut niveau (salaires) s’adressant au gens aisés regroupant des activités tels que la publicité, le comptabilité… mais l’activité économique reste dominante et même le drame du 11 septembre n’affecte pas l’économie solide du pays qui arrive à se redéployer. Mais le problème est que les 3 pôles dominant représentent 14%de la population mondiale avec 75% de la richesse mondiale crée et le reste est donc les périphéries. Ceci pose des inégalités majeures du à la possession de capitaux, de technologies et de savoir faire.

Les trois pôles sont à l’origine du processus de mondialisation contemporaine. Ils sont à la fois complémentaires, solidaires et rivaux

2 .Sont-ils complémentaires ou rivaux ?Complémentaires :

Croquis du monde financier page 21 ou « l’anneau de la Terre »

- C’est le passage permanent des systèmes ou flux financier dans le monde qui sont relativement solidaires qui fonctionnent comme une seule bourse. Les flux financiers sont en permanence en rotation. Ils fonctionnent en fonction des fuseaux horairex. Mais les commissions boursières restent en solidarité absolue ; celasignifie qu’il n’ y a pas de concurrence internationale mais seulement à l’intérieur d’un même fuseau horaire.
- Au sein d’une même entreprise, dans le cadre des délocalisations, il y a une solidarité sur le plan politique et militaire pour protéger les ressortissants. Comme par exemple en Cote d’ivoire. On parle de puissance globale ou d’oligopole mondial dominé par la triade.

Un oligopole...