Un monde sans limite lebrun jp

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3373 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture Jean-Pierre Lebrun, Un monde sans limite.

1

Sommaire :

Partie 1 : Synthèse de l’ouvrage
1. Chapitre 1 : La fonction du père 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 1.5. Un monde sans père(s) ? Un Œdipe à trois ou à quatre Conditions d’exercice de la fonction paternelle Le père institue l’altérité Un monde sans père(s) ?

2. Chapitre 2 : Le discours de la science 2.1. 2.2. La doublenaissance de la science Un troisième moment de la science

3. Chapitre 3 : Un scientisme ordinaire 3.1. 3.2. 3.3. 3.4. 3.5. Une perte en monde Le nazisme comme anticipation Tyrannie et totalitarisme Les figures du tyran Le levier de la famille

4. Un symbolique virtuel 4.1. 4.2. 4.3. 4.4. Caractéristique du marquage social par la science. L’enlisement dans l’imaginaire Un symbolique virtuel Ladésinscription de la différence

5. Une clinique du social 5.1. 5.2. 5.3. 5.4. La toxicomanie Les nouvelles maladies de l’âme L’adolesc-i-ence La perte de la référence

6. Les lois du Langage 6.1. 6.2. De la loi du langage aux lois de la parole Les suppléments de pensée 6.2.1. Redonner sa place à l’énonciation 6.2.2. Rétablir la catégorie de l’impossible 6.2.3. Restaurer la faculté de juger Laresponsabilité du psychanalyste

6.3.

Epilogue

2

Partie 2 : Analyse critique
1. Critique interne : notre compréhension 1.1. 1.2. Les expressions culturelles comme révélateur L’approche psychanalytique

2. Critique externe, des liens avec le management 2.1. 2.2. 2.3. Y a-t-il un pilote qui laisse (l’équipe) piloter l’avion ? Des liens avec un article sur le management Des liens avec lemanagement

3

Partie 1 : Synthèse de l’ouvrage
Introduction : Dès la fin du XVIIIe siècle, la famille se désengage de son articulation au monde social, dans lequel la figure du Père représentait l’autorité. Le sociologue Louis Roussel parle de « famille désinstitutionnalisée », c'est-à-dire que la famille n’est plus réglée comme une institution, mais par un pacte privé entre ses membres. Ledéclin de la figure du Père mène au remplacement du concept d’autorité Paternelle par le concept d’autorité parentale, entrainant une montée, peut être abusive, de la figure de la mère : elle met au monde et décide. La spécialisation des savoirs conduit à une privatisation de la pensée et à sa parcellisation dans la société, conduisant à un oubli des liens existants entre les savoirs. Lebrunreprend les propos de Lacan, qui aborde la soumission de la science au contexte social. Le registre humain se composerait d’une Triade Réel – Imaginaire – Symbolique.

1. Chapitre 1 : La fonction du père
Dès la Révolution Française, le despotisme du père est progressivement délaissé. En 1970, le concept d’autorité paternelle est remplacé par celui d’autorité parentale. Le pouvoir des parents seréduit face au droit subjectif de l’enfant. Il inverse la situation en donnant une majorité de pouvoir à la mère, au profit du père. 1.1. Le père institue l’altérité Le père se défini par cette altérité : il est le premier étranger. La mère est pour l’enfant un Autre Moi dont il devra se détacher pour devenir sujet. C’est le complexe d’Œdipe : le père a un rôle séparateur d’avec la mère. Le père estun signifiant se substituant au signifiant maternel. Il permet la production du signifiant du manque de l’Autre, qu’il appelle le Phallus. 1.2. Un Œdipe à trois ou à quatre

Le père fait l’écart dans la première relation symétrique entre la mère et l’enfant : il introduit l’altérité. Interdire l’inceste équivaut à décoller le corps à corps avec la mère, pour entrer dans l’univers des mots. Là oùFreud ne considère que le trio mère-enfant-père, Lacan introduit un quatrième élément : la Loi du Langage, qui permet le signifiant du Phallus. On a alors une double intervention du père dans le développement de l’enfant : - Il occupe la posture de tiers : il soutient la mère dans son action. - Il met fin à la relation imaginaire mère-enfant : son intervention permet la castration. 1.3....
tracking img