Un personnage de roman doit-il être un être réel ?

Pages: 5 (1244 mots) Publié le: 20 mars 2011
Si on définit rapidement le réalisme comme un courant littéraire qui représente la nature de l'homme sans chercher à l'idéaliser, on se pose alors la question : un personnage de roman doit-il être un personnage commun, un homme avec ses défauts et ses qualités. Doit-il être un personnage non-héroïque, non-idéal, doit-il avoir les réactions que ses semblables ont dans leur vie quotidienne ?
 Si le lecteur veut trouver dans un roman une photographie de la vie, avec des êtres qu'il pourrait rencontrer dans sa propre vie, alors, oui, on peut dire que le personnage d'un roman doit être réaliste.
Le lecteur se sentira témoin d'une histoire qui lui est racontée, voire même complice d'un personnage qui pourrait lui ressembler.
Le personnage réaliste peut aussi dépasser la vie quotidiennepar son énergie, sa force ou même son arrivisme.
Il peut alors apporter au lecteur des réflexions sur l'âme humaine, sur les différences de caractères et de réactions devant une situation donnée. Il peut enrichir la palette des connaissances du lecteur sur la psychologie humaine, en lui révélant des sentiments qu'il n'aurait peut-être pas imaginés (dans et hors de la Morale) .
Pour cela, il fautque les réactions du personnage soient vraisemblables : le lecteur va se laisser entraîner petit à petit dans une histoire qui fera travailler son imagination, et fera naître des sentiments de joie, d'admiration, de peur ou de peine.
Le personnage est imaginaire, certes, puisqu'il s'agit d'un roman, mais il est proche de son lecteur. Il permet au lecteur captivé de mieux connaître lapsychologie humaine en élargissant son point de vue sur les réactions et les sentiments humains, mais aussi de mieux connaître une époque, d'autres traditions, un langage d'un autre temps.
Le lecteur prendra conscience que, quelles que soient les coutumes et la date du roman dans l'histoire, il s'est laissé séduire par des personnages finalement assez semblables à lui ou à ses proches.
 Le personnageromanesque est aussi un être de fiction créé par l’auteur, mais comme pour une personne réelle on peut l’identifier grâce à son nom de famille, son sexe, âge ou même origine sociale. Le romancier rend le personnage proche du lecteur qui peut ainsi s’identifier à lui et s'y attacher, ainsi, les caractéristiques du personnage données par l’auteur permettent au lecteur de s'impliquer dans le roman,jusqu'à ressentir ses émotions, par exemple dans « Le Père Goriot » de Balzac (1835), où le lecteur est pris de pitié pour le personnage du père Goriot, qui se dépouille pour installer ses filles dans les hautes sphères parisiennes.
Le personnage romanesque peut aussi servir de maître à penser au lecteur, lui donner envie de vivre des choses peu ordinaires comme dans le livre de Paulo Coelho« L’Alchimiste » où nous suivons le périple d’un jeune berger espagnol lors d’un voyage qui le conduit d'Andalousie aux Pyramides d'Égypte, en passant par Tanger et le désert du Sahara, il découvre sa légende personnelle, grâce à l'aide d'un roi et d'un alchimiste.
Aussi, tout au long du roman, le personnage sera l’objet de la dynamique de l’histoire. Chaque personnage pourra alors défendre des idées ouune opinion sur la société bien précise par un certain statut social défendu ou créé par l’auteur pour faire passer un message (politique ou philosophique). Ce courant apparaitra dans les années 1930-1940, comme par exemple dans « la Nausée » de Jean-Paul Sartre (1938).

Si le personnage de roman n'est pas réaliste, c'est à dire, s'il est un héros, un personnage idéal, le lecteur nes'identifiera pas à lui. L'histoire racontée va le dépayser, mais cela peut être agréable et intéressant. Il s'agit alors d'une autre approche de la lecture, et d'une autre attente.
Avoir affaire à un personnage non-réaliste demande peut-être une autre qualité d'imagination. On peut aimer lire un roman dont le personnage est sans défaut, parfait, mais on ne s'identifie pas à lui. On reste un peu "à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le personnage de roman doit il etre un modele?
  • Un personnage de roman doit il être quelqu'un d'ordinaire ou d'extraordinaire ?
  • • Le personnage principal d’un roman doit-il être un héros?
  • Un personnage de roman doit il forcement etre un héros?
  • le personnage du roman doit-il être révolté pour plaire au lecteur?
  • Un personnage de roman doit-il forcément être un héros pour plaire ?
  • Un personnage de roman doit il forcement etre un héros?
  • Un personnage de roman doit-il être extraordinaire pour intéresser le lecteur ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !