Un personnage romanesque doit-il avoir toutes les caractéristques d'une personne ? (plan détaillé)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (559 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Malgré la remise en cause dont il a fait l'objet par les auteurs du Nouveau Roman, le personnage reste un élément fondamental de la fiction romanesque. Il entretient avec le lecteurune relationspécifique, différente de celle qui s'établit avec le spectateur rt le personnage de théâtre : elle repose souvent sur une convention. Qu'y a-t-il donc de particulier dans la constitution du personnage deroman ? Est-il indispensable qu'il soit entièrement calqué sur le réel ? En fait, il évolue entre deux pôles, l'illusion réaliste qui le rapproche de la personne d'une part et son statut d'être defiction, de marionnette de papier d'autre part. On verra donc en quoi elle e rapproche de la personne puis en quoi il en est irréductiblement différent, pour enfin mettre en évidence sa nécessaireambiguïté.

I. Le personnage doit avoir l'apparence d'une personne pour que le lecteur y croie, pour cela l'auteur utilise différents moyens.
a. Les techniques de la désignation et de la caractérisationb. La caractérisation indirecte à travers laquelle nous découvrons le personnage par l'intermédiaire de ses actions
c. Le point de vue interne qui donne accès à l'intériorité du personnage, sespensées, offrant ainsi l'illusion de la vérité de son existence puisqu'en quelque sorte, il pense donc il est.
Ces techniques sont si efficaces qu'elles conduisent parfois l'auteur à mettre le lecteuren garde.

II. Le personnage est faux au point d'être parfois invraisemblable.
a. La narration omnisciente implique que le personnage n'est pas une personne puisque l'accèsà l'intériorité estimpossible.
b. Le personnage est souvent une simplification, ainsi, Rica et Usbek (Lettres Persanes, Montesquieu) ne sont pas de vrais persans.
c. On voit bien que le personnage n'est pas maître de sondestin, qu'il n'a pas de mouvement propre et qu'il est guidé par le narrateur.
Il n'est pas une reprduction exacte de la réalité, mais sa recréation, sa représentation.

III. Même avec...
tracking img