Un petit territoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2739 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
un petit territoire mais une grande histoire.

Ces articles ont présenté un peu le Liban, la ville de Beyrouth, les cèdres, les différentes mouvances religieuses islamiques Sunnite, Chiite, Druze et Maronite chrétienne orientale, ce n'est qu'une approche des croyances Islamiques afin de comprendre un peu ce qu'elles sont, le tout sur fond du Tribunal spécial pour le Liban comme suite àl'attentat contre l'ancien premier ministre Rafic Hariri et 22 autres personnes le 14 février 2005, avec une montée de la mouvance Chiite Iranienne en Méditerranée et le Hezbollah eu égard à son importance dans les conflits du Proche-Orient.
Connait-on pour autant le Liban beaucoup mieux, non, tant ce pays est déchiré par tous ces crimes et attentats de personnalités politiques de toutes obédiences surfond d'espionnage Israélien infiltrant tous les rouages du pays. A-t-on jamais vu un tel carnage d'assassinats pour un si petit pays ? Les articles de géopolitique de René Naba démontrent bien que le Liban est en proie à tous les coups entre les communautés n'ayant pas une structure gouvernementale puissante lui permettant de faire face aux assauts des Palestiniens et des Syriens et àl'implantation du Hezbollah dans le sud du pays pour combattre avec son armée l'invasion Israélienne sous prétexte d'assurer sa sécurité.
Encore, le 25/08/10, deux Libanais, dont un responsable local du Hezbollah, ont trouvé la mort mardi à Beyrouth lors d'accrochages entre partisans de la milice Chiite et une faction Sunnite, apprend-on de sources proches des services de sécurité. Ces heurts ont éclaté à lasuite d'une rixe entre un partisan du Hezbollah et un autre de la faction Sunnite Al Ahbachdans le quartier de Bourj Abi Haïdar. Les protagonistes se sont ensuite affrontés à coups de mitraillettes et de lance-roquettes RPG.
Tous se servent de ce petit territoire pour éliminer celui qui gène, rien que dans ce qui va suivre René Naba dénonce plus d'une quarantaine de personnalités assassinéesc'est l'anarchie du crime. Comment faire lorsque l'on est petit avec 18 religions reconnues que l'on puisse mettre tout le monde au pas ? Rien d'étonnant que dans ce pays depuis son indépendance il n'ait cessé d'être déchiré ! Il a subit la crise de Suez, la montée des périls par le problème Palestinien, la guerre civile avec la guerre de la montagne entre les différentes communautés, l'interventionSyrienne et l'invasion Israélienne tout cela de 1975 jusqu'en 1989 ou les accords de Taïf instaurent la paix au terme de 14 années désordre et de guerre, qui auront fait 150.000 morts et 17.000 disparus et des centaines de milliers d'exilés, pour finalement que le pays soit sous surveillance Syrienne jusqu'en 2005. Depuis, le pays aurait retrouvé une certaine sérénité, sans cet attentat contrel'ancien premier ministre, grâce à une relative prospérité économique et politique qui a permis sa reconstruction par suite de sa forte croissance liée au tourisme et à l'agriculture ainsi que du secteur de la finance et des banques, le Liban a toujours été un lieu privilégié pour elles.

Mais le Liban, n'en a pas fini étant constamment sous conflit entre Israël et le Hezbollah à sa frontière Sudou la force d'interposition, la Finul des Nations Unies est présente depuis 2006. L'armée Israélienne vient d'y déployer ses troupes au lendemain des violences entre les deux pays qui ont fait quatre victimes, trois Libanais, deux soldats et un journaliste, et un officier Israélien ont été tués mardi 3 août 2010 lors d'affrontements meurtriers sans précédent depuis 2006, tout cela pour un arbregènant, qu'Israël voulait abattre. Le conflit portait sur le lieu d'implantation de l'arbre qui, d'après le Hezbollah, se trouvait sur le territoire Libanais ce que contestait Israël. Finalement il a été abattu étant bien en Israël.
«Israël avait une occasion en or pour déclencher une guerre et le Hezbollah, un alibi extraordinaire pour défendre le pays contre l'État hébreu», affirme à l'AFP...
tracking img