Un recit peut il traiter de sujet grave tout sur un ton humoristique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1114 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L esclavage au 18 eme siècle

INTRODUCTION
L'esclavage est la condition sociale des esclaves, des travailleurs non libres et généralement non rémunérés qui sont juridiquement la propriété d'une autre personne et donc négociables (achat, vente, location, ...), au même titre qu'un objet ou un animal domestique. Les esclaves sont donc reduit donc au statut de simple instrument. A la difference del homme libre, l esclave est egalement prive de tout droit politique ou juridique. Au sens large, l'esclavage est le système socio-économique reposant sur le maintien et l'exploitation de personnes dans cette condition.
Q u es ce que l esclavage au 18eme siecle ?
D une part nous verrons ce qu est le commerce triangulaire, puis nous etudierons le Code Noir> Pour finir nous verrons lepoint de vue des philosophes sur l esclavage et leur role au 18 eme siecle.

LE COMMERCE TRIANGULAIRE
Le fonctionement du commerce triangulaire

Une des routes du commerce triangulaire. En vert, les royaumes européens où s'armaient les navires négriers. En rouge, la zone d'origine des esclaves. En bleu, la zone de destination des esclaves.

Le Commerce triangulaire, aussi appelé Traiteatlantique ou Traite occidentale, désigne les échanges entre l'Europe, l'Afrique et les Amériques, mis en place pour assurer la distribution d'esclaves noirs aux colonies du Nouveau Monde (continent américain), pour approvisionner l'Europe en produits de ces colonies et pour fournir à l'Afrique des produits européens et américains.
L'expression commerce triangulaire PEUT se definir comme un passage entrois temps sur trois continents : navires occidentaux se rendant sur les côtes africaines pour échanger des esclaves contre des marchandises ; puis transfert des esclaves en Amérique et échange contre une lettre de change, du sucre, du café, du cacao, de l'indigo et du tabac ; enfin acheminement des produits américains vers les ports européens. l'Afrique et l'Amérique n etaient en realite que desescales, plus ou moins secondaires dans l'organisation et la logique du trafic. On sous estime ainsi lourdement l'importance du continent noir, où les captifs étaient "produits", transportés, parqués et estimés par des négriers noirs. On sait aussi que Rio de Janeiro fut le premier port negrier de la planete.
LA TRAVERSEE
Les traversee duraient généralement entre un et trois mois. La duréemoyenne d'une traversée était de 66,4 jours. Mais selon les points de départ et d'arrivée, la durée pouvait être très différente. Les femmes et les enfants étaient parquées sur le gaillard d'arrière tandis que les hommes étaient sur le gaillard d'avant. La superficie du gaillard d'avant était supérieure à celle du gaillard d'arrière. Ils étaient séparées par la rambarde.
Les captifs étaient enferrésdeux par deux.Il arrivait que les déportés passent la journée sur le pont. Toujours enchaînés, les hommes restaient séparés des femmes et des enfants. Ils montaient par groupes sur le pont supérieur vers huit heures du matin. Les fers étaient vérifiés et ils étaient lavés à l'eau de mer. Vers neuf heures, le repas était servi : fèves, haricots, riz, maïs, igname, banane et manioc. l'après-midi lesesclaves étaient incités à s'occuper (organisation de danses). Vers cinq heures les déportés retournaient dans l'entrepont.
Différents facteurs de mortalité ont été recensés : la durée du voyage, l'état sanitaire des esclaves au moment de l'embarquement, la région d'origine des captifs, les révoltes, les naufrages, l'insuffisance d'eau et de nourriture en cas de prolongement de la traversée, lemanque d'hygiène, les épidémies (dysenterie, variole, rougeole,...), la promiscuité.
Les enfants de moins de 15 ans étaient plus fragiles que les hommes. Les femmes étaient plus résistantes que les hommes.

LE CODE NOIR
Le Code noir est un ensemble de textes réglant la vie des esclaves noirs dans les îles françaises, en particulier l'ordonnance de soixante articles, portant statut civil et...
tracking img