Un roman c'est un miroir que l'on promène le long d'un chemin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (290 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
points de la dissertation

=> le décor de Pierre et Jean est peint de manière à en donner une image exacte, comme un miroir. B- Des personnages évoqués avecprécision R : les personnages sont ordinaires et révèlent une observation minutieuse des milieux sociaux. Ex : la famille Roland appartient à la petite bourgeoisie pour qui l'argent aun rôle essentiel. • La réalité économique et sociale du XIXe siècle décrit par l'évocation de sommes concrètes : le père Roland possède « huit mille francs de rente », Jean hérited' « une vingtaine de mille francs » et madame Rosémilly a « une douzaine de mille francs de revenu en bien-fonds, en fermes et en terrains ». • Ces personnages ne sont pashéroïques mais ils ressemblent aux hommes ordinaires (ex : vulgarité du père Roland est dévoilée par ses paroles « zut », « cristi » et par sa naïveté). C- Une histoirefinalement « de tous les jours » • Ce roman semble raconter une histoire réelle, banale qui peut arriver à tout le monde. •Pas d'aventure extraordinaire et exceptionnelle. • Début inmedias res permet d'entrer dans le roman de manière très réaliste à travers une scène de pêche banale, sans l'artifice littéraire du préambule + chronologie respectée : toutesles scènes se déroulent en temps réel + la première, celle de la pêche en mer, et la dernière, le départ de Pierre, visent aussi à représenter les moments dans l'ordre chronologiqueet dans leur déroulement exact. II- Un miroir peut-être faussé par le romancier Si Pierre et Jean est une oeuvre réaliste qui veut donner une image fidèle de laréalité, cette image n'est peut-être pas tout à fait exacte, car un roman est avant tout une fiction, une aventure inventée et subjective. A- Le réalisme = le miroir ?
tracking img