Un secret

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1376 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Philippe Grimbert : Un secret

1. L’auteur
Philippe Grimbert est né en 1948, à Paris, peu après la fin de la 2nde Guerre mondiale (Ce qui lui a inspiré le thème du livre « Un secret »). C’est un psychanalyste avant d’être auteur. C’est un grand amateur de musique. Il écrit en tant que psy, 'Psychanalyste de la chanson' (1996), 'Pas de fumée sans Freud' (1999), et 'Chantons sous la psy'(2002). A part ces œuvres-la, il écrivit aussi 'La Petite Robe de Paul' (2001) et 'Un secret' (2004), Ce dernier étant une autobiographie racontant le grand secret que ses parents lui ont caché pendant de longues années…
Son dernier Roman fut adapté pour le cinéma en 2007. Le film n’est pas une adaptation parfaite mais un long-métrage inspiré (13ieme adaptation de Claude Miller)

2. Brèveprésentation de Un secret :
C’est une autobiographie de l’enfance de l’auteur. Il expose plusieurs problèmes mais deux se distinguent fortement c’est La guerre et les secrets familiaux, car toute son enfance a été basée sur un secret familial étant basé sur la guerre.
Ce livre traite de nombreux thèmes : La Guerre, la Religion et plus particulièrement la famille.
Tous les lieux cités sont réels étantdonné que c’est une autobiographie.
Le contexte est situé dans la période de l’après guerre et l’histoire que raconte Louise est, elle, située pendant la 2ème guerre mondiale.
La durée si l’on ne compte pas la guerre dure approximativement 10 ans ce qui équivaut a la jeunesse de l’auteur.
Les personnages principaux : Philippe, Maxime, Tania, Louise, Simon, Hannah.

3. Résumé :
Ce romanautobiographique de Philippe Grimbert nous narre son enfance dans une famille juive de l’Après-guerre. Fils unique de Tania et Maxime un couple d’athlètes fous amoureux, il est néanmoins physiquement chétif, dispose d’une santé fragile et évolue dans un environnement chargé d’un silence pesant dans lequel aucune question n’est tolérée et toute confidence est repoussée.
Philippe, hanté par laprésence d’un frère qu’il s’imagine beaucoup mieux de son image d’enfant fragile, aimerait tout savoir pour se défaire de ce malaise, de cette souffrance muette. Sa soif de réponses va être assouvie par Louise, une amie proche de la famille ayant tissé un lien très particulier avec l’adolescent alors âgé d’une quinzaine d’année afin de repousser le mur du silence. Ainsi elle explique ces événementssaisissants gravés à jamais dans l’histoire familiale qui contribuent à salir l’amour entre Tania et Maxime qui étaient initialement beau-frère et belle-sœur et donc la légitimité de la naissance de Philippe.
Son père était en effet déjà marié à une certaine Hannah avec qui il avait eu un fils prénommé Simon, fruit de leur amour. Cette exploration dans les souvenirs de Louise sur fond de guerreantisémite et d’extermination du peuple juif parisien nous rend compte alors du triste sort d’Hannah et de son fils, déportés lors d’une tentative de fuite vers la liberté pour rejoindre Maxime. Ce drame va alors profiter à cet amour illicite entre celui-ci et la belle Tania.

4. Analyse :
Philippe est le personnage principal, le narrateur et également l’auteur du roman. C’est d’ailleurs leseul moyen de savoir que le protagoniste s’appelle Philippe puisque ce prénom n’apparaît à aucun moment du récit. Personne ne le nomme et il ne se présente pas, tel un être transparent et sans identité. Il nous est peint comme fragile, chétif, solitaire, triste et timide. Philippe se réfugie alors dans un univers qui lui est propre avec son frère fictif. Si la présence factice de son frère luipermet de traverser les moments difficiles, il est aussi une source de trouble car Philippe ne cesse de se comparer à lui qui est plus fort, plus athlétique et qui représente l’enfant qui ferait la fierté de son père. Ce père, qui ne lui a jamais rien raconté du passé familial et qui fait souffrir son fils qui ne trouve pas d’admiration dans ses yeux. Enfin, fait très étrange, il surnomme la...
tracking img