Un tpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1885 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION :

Dans ce T.P.E, nous avons choisi de traiter le thème «  FORCE ET POUVOIR » en nous focalisant surtout sur les formes de pouvoir et ses modalités, puis, dans les domaines de contre pouvoir et où se pratiquent ses forces.
Dès l’Antiquité, les Hommes encouragent les sciences et le savoir, tels que la dissection des animaux pour améliorer les pratiques médicales, réalisé parGalien.
Le XVIème siècle, avec l’Humanisme, s’inspire des mœurs de l’Antiquité en mettant l’Homme au centre de ses préoccupations.
En effet, le mouvement Humaniste s’instaure en France notamment par l’avènement de François Ier en 1515 qui, à travers Leonard de Vinci, divulgue ces informations d’idées novatrices.
De plus, l’Humanisme est une transition entre le Moyen Age et la Renaissance par lebiais de nombreuses découvertes faites à cette époque, comme par exemple Christophe Colomb et sa découverte de l’Amérique, qui entraine l’élargissement des connaissances et des échanges d’idées.
A travers ce thème ; nous nous demanderons donc comment l’Homme amorce une réflexion à l’aide de ses écrits sur la critique du pouvoir, et, aboutit ainsi au monde d’aujourd’hui.
Dans un premier temps,nous verrons l’engagement des esprits, puis, dans un deuxième temps, comment le peuple lutte pour sa liberté.

I. La révolution des Esprits
a) La diffusion des idées

Les idées des Philosophes des Lumières se diffusent dans les Cafés et Salons Parisiens, comme par exemple le Café Procope à Paris où sont concentrées les principales idées ou encore les salons mondains ouverts pour tous ceuxqui ont quelques ambitions.
Ils sont caractérisés par la mixité des intellectuels ; les gens s’y expriment, y trouvent une occasion de satisfaire leur soif de savoir et y entretiennent leur vision du monde, cependant il faut y être introduit.
Les grandes dames reçoivent artistes, savants, et philosophes. Chaque hôtesse a son jour, sa spécialité, et ses invités de marque. Les gens de talent s’yretrouvent régulièrement pour confronter leurs idées, ou les tester sur un publique privilégié leur derniers vers.
Les femmes de forte personnalité, très libres par rapport à leur consœurs sont souvent elles-mêmes écrivains et épistolaires.
Les académies étaient des sociétés savantes, qui se réunissaient pour s’occuper des belles lettres et de sciences et ainsi contribuer à la diffusion dusavoir.
Les sociétés provinciales regroupent les représentants de l’élite intellectuelle des villes françaises.
Leurs composition sociale révèle que les privilégiés y occupent une place moindre qu’à Paris : 37% de nobles, 20% de gens d’église, 43% de Roturiers ( c’est élite des possédants, tranquilles qui siègent là). Les marchands et les manufacturiers sont peu présents (seulement 4%).
Lesbibliothèques sont souvent peuplées des mêmes Hommes, désireux de savoir. Les chambres de lecture se sont multipliées, fondées par de riches particuliers à partir de souscriptions publiques. Elles collectionnent les travaux scientifiques, les gros dictionnaires, offrent une salle de lecture, et à côté une salle de conversation.
Toutes ces sociétés de pensée fonctionnent comme des salons ouverts etfroment entre elles des réseaux provinciaux, nationaux, européens, échangeant livres et correspondances, accueillant les étrangers éclairés, lançant des programmes de réflexion, et des concours de recherches.
Les philosophes ne se contentent tout de même pas d’écrire, ils se mettent aussi personnellement en cause, au risque d’être arrêtés et emprisonnés.
Diderot et Dallembert consacrent eux,plus de vingt ans de leur vie à la publication de l’encyclopédie.
L’encyclopédie est un ouvrage rassemblant l’ensemble des champs du savoir, des connaissances, ou une partie déterminée de ceci. Sa conception repose sur une classification thématique, alphabétique, permettant au lecteur de se repérer dans l’ensemble des données. Elle critique et cherche à instaurer le savoir et la culture auprès...
tracking img