Une analyse comparative de « bridget jones's diary » et la traduction, «le journal de bridget jones »

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2342 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une analyse comparative de « Bridget Jones’s Diary » et la traduction,
«Le Journal de Bridget Jones »


Aujourd’hui, nous vivons dans un monde où la traduction est nécessaire pour la communication

globale. Il est indéniable que la traduction est le moyen le plus généralisé que les idées, les

informations et les genres sont transférés d’une langue ou d’une culture à uneautre. Alors, il existe

un genre fondamental qui fournit l’accès extraordinaire aux autres cultures ; la traduction littéraire.

En fait, la traduction entre deux langues différentes a toujours été une partie intégrante de la

littérature nationale et son échange culturel. Pourtant, le plus frappant ici est, ses variations, à cause

des problèmes accumulés, quand traduisant lalittérature. Il convient donc d’examiner comment la

culture d’un pays peut influencer un genre spécifique. Alors, dans cette dissertation je voudrais

analyser and comparer le livre anglais, « Bridget Jones’s Diary » de Helen Fielding, et la traduction

française, « Le Journal de Bridget Jones », en référant au profil du texte.

Avant de comparer en détail les différencesentre les deux livres, examinons l’information

de fond de « Bridget Jones’s Diary ». Alors, le roman était originairement écrit en anglais en 1996

par Helen Fielding, et ensuite, traduit en français en 1998 par Arlette Stroumza. Il raconte la vie de

« Bridget Jones », qui est une célibataire, à la recherche de progrès personnels. Elle obsède au sujet

de sa vie d’amour,perdre du poids, son indulgence excessive d’alcool et des cigarettes et sa carrière,

jusqu’à elle tombe amoureuse de deux hommes ; Daniel Cleaver et Mark Darcy. Donc, on peut dire

presque sans exagérer que « Bridget Jones’s Diary » est devenu l’un des plus gros succès littéraires,

et en conséquence, le roman a été adapté à un film réussi.

Alors, commençons par examiner lescaractéristiques générales du roman. Premièrement,

écrit sous forme d’un journal, l’objet de « Bridget Jones’s Diary » est pour amuser le lecteur ou la

lectrice, qui est montré par le ton comique et sarcastique. En outre, le roman est écrit dans un

ordre chronologique, avec la date et le temps. Cependant, on remarque que dans la version

anglaise, la convention de tempsest fournit dans 12 heures avec, tandis que dans la version

française, 24 heures sur 24 est donnés. Il ne fait aucun doute qu’une caractéristique principale

d’un journal est une description des événements dans la première personne. Il s’ensuit que dans

« Bridget Jones Diary », et sa traduction, il existe l’utilisation considérable de « Je » (ou dans le case

du journalanglais, « i »), qui fournit une impression anecdotique et qui est sans doute nécessaire

pour un journal.

Il convient maintenant de se pencher sur la couverture et le texte de présentation du

roman. Tout d’abord, on peut noter que les deux sont très différents ; la couverture de la version

française spécifie l’auteur du roman original, Helen Fielding, mais la traductrice n’estpas fournit.

Par la suite, la couverture n’indique pas que « Le journal de Bridget Jones » est une traduction, au

lieu de ça, il est mentionné dans la préface du livre français. Par ailleurs, la version anglaise est plus

descriptive, puisqu’il y a les citations du journal et d’un critique, telles que ;

« Helen Fielding is one of the funniest writers in Britain ».Tandis que la couverture française ne consiste pas des citations et seulement d’une image qui est

très similaire à la version anglaise, c’est- à-dire, une femme qui fume. Quant au texte de

présentation, « Bridget Jones’s Diary » comporte d’un petit résumé du roman, par exemple ;

« Bridget a presque trente ans et n’est toujours pas mariée. Entre une mère égoïste et des amis...
tracking img