Une charogne, charles baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (665 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Une Charogne, Charles Baudelaire

Courte Biographie : Charles-Pierre Baudelaire est un poète français né à Paris le 9 avril 1821 et mort dans la même ville le 31 aout 1867. C’est un romantiquetourné vers le classicisme, à la croisée entre le (mouvement poétique qui valorise l’art poétique par la retenue, l’impersonnalité, le rejet de l’engagement social et politique) et le symbolique (établirune analogie entre idée abstraite et image chargée de l’exprimer)

Courte Bibliographie : « du vin et du haschich », « l'art romantique », « les fleurs du mal »,

Thèmes de l'œuvre :
L'extaseau mal
L'art au pêché et à la souffrance (lui faisant perdre son idéal pour sombrer dans le spleen.

De quoi parle l'œuvre ?  L'œuvre se trouve dans la partie intitulée «Spleen et idéal», nomsans doute précurseur du paradoxe présent dans les poèmes qu'elle contient. Ici, Charles Baudelaire explore la mort, et en particulier la décomposition du corps après cette dernière. En effet, il passeoutre les conventions poétiques du XIX, révolutionnant ainsi l'esthétisme du lyrisme, et plus précisément de la déclaration d'amour. «Une charogne» est composée de 12 strophes régulières, alternantentre alexandrins et octosyllabes.

Qui parle à qui ? Le poète s'adresse directement à la femme aimée : « vous »

Problématique : « Quelle est l'originalité de la déclaration d'amour faite par lepoète en contemplant la nature ? » ou « Comment expliquer cette étrange manière de s’adresser à la femme qu’il aime ? »

Axes détaillés :

I Une déclaration d'amour surprenante :
Présentationd'un couple
-Présentation d'un couple : le poète et la femme aimée.
-Le poète emploie « nous » pendant tout le poème ce qui indique un couple uni.
-Valorisation de la femme par son lexiquevalorisant.

Une promenade amoureuse :
-Importance de la nature par le lexique
-La nature mise en valeur de manière positive par le lexique.

II Une description macabre atroce :
Evocation...
tracking img