Une charogne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2092 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
 
« Une charogne », Charles Baudelaire
Rappel et conseils:
 - Lecture cursives des pièces condamnés et les poèmes qui précèdent « Une charogne », « La beauté », « Les femmes ».
- Citation à retenir: « Un outrage a la moral publique et aux bonnes mœurs » - critique faite a Baudelaire sur Les fleures du Mal, plus précisément des pièces condamnés.
- Ambivalence de la femme pour Baudelaire:-beauté naturelle et artificielle                                                  - innocence et perversité
- Qui provoquent chez le poète de la fascination et de la peur.
- Le poète se sacrifie pour la beauté.
- Carpe diem : vie de l'homme limitée par la mort --> « Vivre comme s'il n'y aurait pas du lendemain. » Symbolisé par la rose : la fragilité de la vie.
- Memento Mori : toutes lesconnaissances et le matériel se perdent. « Souviens-toi que tu vas mourir. » Seul conte la virtuosité de la vie.
Lectures complémentaires :
- « A Cassandre » et « Quand vous serez bien vielle » de Pierre de Ronsard.
 
Introduction
                        Baudelaire, auteur de Les Fleures du Mal, condamné en 1857 pour « outrage à la morale publique » avait en effet un objectif novateur :atteindre la beauté poétique même par le biais du mal comme suggère le titre. Ainsi l'est-il dans le poème « Une charogne », poème de la section « Spleen et Idéal ». Se poème se situe après une série de pièces dans lesquelles il est essentiellement question de la femme _on peut supposer qu'il s'agit de Jeanne Duval, baptisée par Baudelaire comme la Vénus noire_ et la beauté qui exerce sa fascination etrépulsion su le poète.
Comment Baudelaire renouvelle le topos du mementomori en réussissant grâce à son art à extraire la fleur du laid?
Plan :                             I. Un poème sur l'amour
                                     II. La description de la charogne
                                    III. Le triomphe de la poésie

            Développement

                          I.            Un poème sur l'amour entre un homme et une femme
A)    Un couple
|La femme aimée |Le couple |
| | |
|Rappelez-VOUS (v.1)     Femme sollicité |Nous (v.1)      Fait écho a la femme |
|des le 1er vers. Placée en 2eme position. |aimée ;éclairage immédiat de la femme et |
|  |le couple --> pronom inclusif |
|Vous (v.16, 40, 41, 43, 46) | |

=>  Présence du « vous » que scande le poème du début à la fin. Présence de la femme semble envahir le poème.
Confirmation: Lexique mélioratif désignant la femme et suggèrel'exaltation lyrique des sentiments du poète.
v.1 « mon âme » --> Groupe nominal mis en valeur car il se trouve à la fin du vers
v.39/40 « Etoile de mes yeux, // soleil de ma nature » --> Champ lexical traditionnel  *2 métaphores des astres pour designer la beauté de la femme  *Césure a l'hémistiche marque par la virgule

            « Vous mon ange et ma passion » --> amplification des deuxmétaphores avec l'utilisation dupronom tonique « vous » en début de vers qui désigne le sujet (ellipse du verbe) de ces métaphores.
Confirmationde la femme.
--> Utilisation de 2 adjectifs possessifs qui insiste sur la relation homme femme.
--> Diérèse sur le mot « passion »    euphorique
--> « Ange » fait écho à « âme » utilisé dans le 1er vers.
|v.41 «  ô reine des grâces »|Périphrase double par une hyperbole + |
|  |vocatif (adresse directe et empreinte du |
| v.45 « ô ma beauté » |respect à l'interlocuteur) |
| |Gradation dans l'exaltation lyrique de la |
| |femme aimée |...
tracking img