Une femme peintre, mary cassatt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une femme peintre,
Mary Cassatt



Mary Stevenson Cassatt, dite Mary Cassatt, est née en 1844 en Pennsylvanie dans une famille de quatre enfants. Dès 1861 elle fait un premier voyage en Europe accompagnée de sa famille. Un mois avant ses seize ans, elle s’inscrit à l’Académie des beaux-arts de Philadelphie. Lassée très vite de l’académisme ambiant elle exprime en pleine guerre civileAméricaine, le désir de venir étudier la peinture en Europe. En 1866, à la fin de la Guerre de Sécession, elle est une des premières artistes de son pays à quitter l'Amérique pour Paris afin d'y parfaire sa formation artistique. Elle y suivra des cours dans l'atelier de Gérôme. Après de nombreux voyages en Europe, elle s’installe finalement à Paris en 1874. Elle est admise à exposer aux salons de 1872et 1874 mais connaîtra des refus en 1875 et 1877. C’est à cette époque qu’elle rejoint le mouvement impressionniste et fréquente Degas qui avait beaucoup d’admiration pour son talent. En 1879 a lieu sa première exposition aux côtés des impressionnistes à l’invitation du peintre. Elle participera d’ailleurs ensuite aux quatrième, cinquième, sixième et huitième expositions impressionnistes durantlesquelles elle subira les critiques cinglantes de la presse parisienne. L’artiste et critique Diego Martelli nota que son sens du mouvement et du dessin était influencés par Degas. De fait, plus tard elle avouera que sa rencontre avec celui-ci avait été déterminante dans sa vie de peintre.

Mary Cassatt affectionne particulièrement les portraits de femmes et d'enfants et choisit ses modèlesparmi le cercle de ses intimes, sa soeur Lydia, Susan, une cousine de sa gouvernante. Ainsi, elle peint de nombreux personnages au théâtre ou prenant le thé.
 Dans ce tableau, Femme dans une loge, le modèle est sans doute Lydia. L'effet de miroir derrière la jeune femme, reçut des éloges lorsque la toile fut exposée en 1879.


Five o’clock tea, peint vers 1880, Mary Cassatt joue ducontraste entre les rayures régulières du papier peint et les reflets de l’argenterie.

Deux jeunes femmes dans une loge : Mary Cassatt utilise ici un format qu'elle a déjà utilisé à deux reprises. On distingue derrière les deux jeunes femmes le reflet de leurs épaules, les courbes des balcons dorés de la salle du théâtre. A l'inverse des modèles que Cassatt a déjà peint dans cette situation, cesdeux jeunes filles, pour lesquelles la fille du poète Mallarmé, Geneviève et celle d'une amie américaine posèrent, semblent rester sur leur quant à soi comme gênées d'être face au public. Leurs robes blanches et leurs gants de la même couleur créent une harmonie luxueuse, mais la situation de divertissement qu'évoque toute cette scène semble démentie par les regards tristes et baissés. Une des deuxjeunes filles dresse timidement devant son visage un éventail déployé; la courbe de celui-ci répond à celle des balcons et semble se prolonger dans le papier blanc du bouquet de fleurs que tient sa compagne. Ce complexe jeu de courbes s'achève avec celle du lustre, en haut à droite.



En 1886 peintre célibataire américaine à Paris, elle aborde ce qui se révèlera le thème principal de sonoeuvre, la maternité avec des œuvres comme :

Le bain :

 Dans cette oeuvre l’intimité est accentuée par les deux visages l’un contre l’autre qui regardent dans la même direction.


La cruche et la bassine sont des accessoires représentés comme des natures mortes, technique particulièrement appréciée par les impressionnistes.

En 1890 Mary Cassatt, très impressionnée par une importanteexposition d’art japonais à l’école des beaux-arts, est particulièrement intéressée par l’originalité technique des estampes qu’elle achète en très grand nombre pour les étudier dans son atelier. En avril, elle écrivit à son amie et voisine Berthe Morisot pour l’inviter à visiter cette importante exposition de « Ukiyo-e »japonaise. Elle lui recommandait de ne pas manquer cette manifestation,...
tracking img