Une fete pour boris

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1694 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Une fête pour Boris »

Pièce de théâtre de Thomas Bernhard. Traduction de Claude Porcell
et mise en scène de Denis Marleau.
Le livre éponyme date de 1997.

Représentation du vendredi 9 octobre 2009, 20h30,
à la Maison de la Culture d’Amiens. Durée 1h45.

Informations sur l’équipe:

Avec Christiane Pasquier, Guy Pion et Sébastien Dodge.

Equipe de création:
Conception, vidéo etscénographie: Stéphanie Jasmin et Denis Marleau
Diffusion et montage vidéo: Pierre Laniel
Musiques: Nicolas Bernier et Jérôme Minière
Design sonore: Nancy Tobin
Eclairages: Marc Parent
Mannequins et poupées: Claude Rodrigue
Costumes: Isabelle Larivière
Maquillages et coiffures: Angelo Barsetti

Equipe de production:
Automatisation: Christian Hamel
Assistant décor et accessoires: StéphaneLongpré
Assistant aux costumes: Angelo Barsetti
Assistant metteur en scène: Martin Emond
Directeur technique: Francis Laporte
Régie son: Julien Eclancher
Régie lumière vidéo: François Roy
Stagiaire à la mise en scène: Florent Siaud
Coupeurs: Julio Mejia, Charles Licha, Anne-Marie Veevaete
Réalisation perruques: Rachel Tremblay
Assistante aux perruques: Chantal McLean
Consultants enlangue allemande: Marie-Elisabeth Morf et Louis Bouchard
Réalisation décor: Ateliers Boscus
Réalisation rideaux: Les tissus de maille métallique inc.

Création: d'UBU
Coproduction: avec le Festival d’Avignon, le Festival TransAmériques (Canada - Québec), l’Usine C (Canada - Québec), le Manège.Mons (Belgique), la Maison de la Culture d’Amiens
Centre de création et de production, l’Espace JeanLegendre Théâtre de Compiègne et Cankarjev Dom (Slovénie)
Avec le soutien: du Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des Arts de Montréal - Échanges culturels.
Les Personnages:

- La bonne dame: Christiane Pasquier.
- Johanna, la femme de compagnie, interprété par deux acteurs différents.
Johanna 1: GuyPion.
Johanna 2: Sébastien Dodge.
- Boris: Guy Pion.
- Les treize culs de jattes invités: mannequins/vidéos.

Résumé de la pièce de théâtre/vidéo d’après mes notes prises sur le vif:

Première partie:

Cela commence par une projection vidéo en noir et blanc sur le « mur ».
Puis deux personnages entrent en scène: la bonne dame en fauteuil
(à roulette), poussée par sa femme de compagnieJohanna.
La bonne dame est en quasi monologue sur sa situation physique, la mort de son mari et sa rencontre avec sa femme de compagnie. Elle ordonne à Johanna de lui apporter sa couverture, ouvrir et fermer les rideaux, lui apporter ses lettres... Elle se plaint de mentir dans ses lettres et dit à Johanna qu’elle ne doit pas la laissé les écrire…Puis elle essaye des chapeaux et des gants apportéspar Johanna dans une énorme boite dans laquelle elle doit se pencher pour attraper d’autres plus petites boîtes qui contiennent chacune un chapeau assorti à une paire de gants. La femme de compagnie se plonge dans la grosse boite dans des positions plutôt cocasses et fini par tombé dedans. Après avoir tout essayé, elle fait ranger la grosse boîte. Ils évoquent Boris sans qu’on ne le voit.Deuxième partie:

La bonne dame se change et enfile sa grosse robe à cerceaux rose flashy,
son gros collier de perle et son diadème pour la fête costumée, réel ou fictive... Sa grosse robe cache son fauteuil blanc. Il y a un changement d’atmosphère dans cette deuxième partie. Apparait une vidéo en fond. Cette vidéo présente des couples qui dansent, pendant ce temps là, la femme de compagnie pousse labonne dame dans son fauteuil pour danser. La femme de compagnie subit les oscillations d’humeurs de la bonne dame qui lui ordonne de mettre son masque de cochon. C’est à ce moment que la femme de compagnie est joué par un autre acteur que celui du début. Le changement d’acteur est effectué lorsque la femme de compagnie entre sur scène avec son masque. On apprend, bien qu’elle est déjà évoqué...
tracking img