Une histoire vraie, roald dahl

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1320 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire composé de Français

Une histoire vraie

de Roald Dahl

Camila Andrade
2NDE4

• Introduction

“Une histoire vraie” est une nouvelle narrative écrite par Roald Dahl qui fait partie du livre Kiss Kiss. Cependant, cette nouvelle contient une grande quantité de dialogues.

Résumé

L’histoire se déroule à Braunaud dans un contexte réel et parle de lanaissance d’un enfant. Klara Hitler, sa mère, pense qu’il va mourir vu qu’elle avait déjà perdu 3 enfants avant celui-ci mais le docteur lui insiste sur la bonne santé de son enfant et assure qu’il va vivre. La mère prie pour la vie de son enfant et finalement, quand le docteur lui demande quel nom allait-elle lui donner à l’enfant, elle à répondu “Adolf”. Il s’agit donc, de Adolf Hitler.Problématique

Comment Roald Dahl à travers des éléments du bonheur et du malheur va t-il suggèrer une paradoxe historique?

Plan du texte

J’étudierai une nouvelle qui apparaît innocente puis, je verai à quel point des éléments malheureux rendent l’histoire cynique.

• Analyse

Le paratexte

L’auteur, Roald Dahl, est un écrivain Anglais du XXe siècle.Il est connu par ses nombreux récits pour enfants mais aussi par ses nouvelles fantastiques qui sont souvent satiriques, paradoxiques et ironiques.

Le titre

Dans le titre “Une Histoire Vraie” , le mot “histoire” dénote l’étude du passé et comnote la religion, la guerre, les tyrannies, les conquêtes etc… D’autre part, “l’histoire” c’est quelquechose de réel, pourtant le mot “Vrai”est une répétition qui vise à insister sur la réalisme de l’histoire.

Finalement, la nouvelle va donc s’agir d’une nouvelle historique avec des éléments paradoxiques ou ironiques qui sont toujours presents dans les nouvelles de Roald Dahl.

Les axes

I ) Le côté innocent de l’histoire.

1. L’amour d’une mère vers son fils.

Klara vient de d’avoir un enfantdont elle est très preocupée par son état de santé, comme le montrent les répétitions “j’ai tant prié, j’ai tant prié…” Page 205 et les questions: “Est-il en bonne santé?” P204, “Êtes-vous sûr qu’il est en bonne santé?” P204. Ces répétitions visent à insister sur sa préocupation afin d’émouvoir le lecteur.

Par la suite, cette préocupation est aussi soulignée par le discours directe:“-J’ai peur docteur” P208 qui vise à donner un effect dramatique.

Finalement, quand elle voit son bébé par première fois elle se rend très contente et exprime son admiration pour son bébé “-Oh!..Oh!... Qu’il est beau” P210 “Bonjour, Adolfus, bonjour mon petit Adolf…” P210 et accomplie son devoir comme mère : “…dans son lit, elle dorlotait son bébé en souriant…” P210.

Dans l’ensemble,Klara aime beaucoup son fils et elle prie pour que Adolf Hitler soit vivant.

2. La beauté et l’innocence du bébé.

Pour commencer, le bébé de Klara est décrit comme “un bébé normal” P208, “un peu petit”P208, avec un “visage rose et paisible”P210 et “frêle” P212.
Puis, il est décrit aussi comme “un très beau bébé” P210 “vigoureux et bien portant” P205, avec “des mainsravissantes” P210 et des “doigts longs et délicats” P210

Tout cela montre un coté bon de Adolf Hitler qui crée une certaine incertitude chez le lecteur.

Au total l’axe I montre l’innocence et la beauté de Adolf Hitler quand il était un bébé pour que le lecteur se pose la question de comment est-ce possible qu’ Adolf Hitler soit devenu l’auteur d’une guerre et des millions de mortes,alors qu’il était innocent, beau et avait une mère qui priait pour sa vie.

II) Le côté malheureux de l’histoire.

1. Une mère malheureuse et un père ivrogne.

Klara, la mère de l’enfant est une femme très malheureuse vu qu’elle a perdu trios enfants et qui a une très grande tristesse comme le montrent les passages “elle avait l’air triste et ne souriait jamais” P205...
tracking img