Une relecture de la grh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4838 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE STRESS PROFESSIONNEL

DOSSIER

Une relecture de la gestion des ressources humaines
Propositions pour une gestion du stress
En proposant une nouvelIe typologie des stresseurs au travail, nous établissons les liens entre le contenu de la gestion des ressources humaines et le contenu des stresseurs au travail. Sans exclure la complémentarité ni la coordination avec d’autres professionnelsdes questions de santé mentale, nous pensons pouvoir redéfinir la place et la nécessité de proposer un point de vue supplémentaire sur la gestion du stress.

6Lamia HECHICHE-SALAH Enseignant-chercheur à l’ESSEC de Tunis. 4Zohra-Rim BOUSNINABOUALLEGUE Enseignant-chercheur à l’ISGT de Tunis.

La concurrence exacerbée, les transformations technologiques, les fusions et restructurations, lapression des marchés financiers, la réduction des effectifs et les licenciements massifs, décrivent l’environnement de millions de travailleurs de par le monde. Frappés par les restructurations ou les licenciements, les salariés ont des réactions de plus en plus brutales. C’est parmi les 35-44 ans que le plus de suicides sont accomplis, aussi bien par les hommes que par les femmes. Touchant lapopulation active, le suicide lié au travail n’est pas un phénomène nouveau. Cependant, il s’est accentué ces 1 dernières années . Les causes et les points de vue diffèrent sur les causes du suicide au tra2 vail. C. Larose évoque la perte du sens du travail dilué « dans l’anonymat,

au rythme des restructurations des sociétés, des reprises successives, des choix stratégiques qui s’accompagnent de peud’explications ». Un conflit social ou un changement de statut dans l’entreprise sont évoqués par les victimes dans des lettres 3 expliquant leurs gestes . Les histoires relatées dans les médias ou sur les lieux de travail interpellent dans tous les cas la notion de santé au travail. La plupart des études répertoriées à ce sujet mettent en cause le stress, générateur de souffrance et de pathologiesmentales, pour décrire maintes situations, malaises ou maladies vécus par les travailleurs de ce début de millénaire. 28 % des travailleurs européens en seraient victimes, selon la fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail, ce qui

représente 41 millions de personnes et plusieurs centaines de millions de 4 journées de travail perdues . Les entreprises se sententquelque peu désarmées face à un problème aux multiples facettes, et qui nuit de plus en plus à la performance économique et sociale de l’entreprise. Les coûts générés par le stress sont définis du point de vue de l’individu (maladies, comportements), de l’organisation (l’absentéisme, indemnisations) ainsi que de la société en général (bien-être social). Plusieurs actions de dépistage du stressont été engagées dans certaines entreprises. Le dépistage et la reconnaissance du stress ne résolvent pas pour autant les problèmes. Le rôle de la médecine du travail et le développement de compétences spécifiques à la prise en charge du stress sont essentiels.

1. Le monde, mercredi 6 février 2002. 2. C. Larose est président de la section travail au Conseil Économique et Social Français. 3. Lemonde, mercredi 6 février 2002. 4. Les échos, 25 et 26 octobre 2002.

4

Performances n° 33 ü Mars-avril 2007

À travers ce papier, nous essayons de démontrer que la redéfinition du rôle du gestionnaire des ressources humaines autour de la gestion du stress permettrait le recul ou la disparition d’un ensemble de facteurs explicatifs du stress. En proposant une nouvelle typologie desstresseurs au travail, nous établissons les liens entre le contenu de la gestion des ressources humaines et le contenu des stresseurs au travail. Sans exclure la complémentarité ni la coordination avec d’autres fonctions ou professionnels des questions de santé mentale, nous pensons pouvoir redéfinir la place et la nécessité de proposer un point de vue supplémentaire sur la gestion du stress.

stress...
tracking img