Une vendetta mise en contexte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (297 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La nouvelle « Une vendetta », publiée en 1883, situe l’histoire en Corse, une île au large de la France. Sur ce territoire génois depuis le XIIIe siècle, la justice étaitarbitraire, absolvant les coupables pour de l’argent, ce qui laissa une longue tradition de violence. La Corse fut ensuite vendue à la France en 1768. Cette île futimportante dans l’histoire française car Napoléon Bonaparte en était originaire. Maupassant y séjourna en 1880, et en garda une vision particulière, car il fut frappé tant par labeauté que par la sauvagerie de cette région méditerranéenne. Dans ce récit, on trouve un portrait de la Corse primitive semblable à celui dépeint dans une autre nouvelledu recueil, « Le bonheur ».
Dans son essai portant sur le réalisme, Maupassant affirme que « chacun de nous se fait donc simplement une illusion du monde […] Et l’écrivainn’a d’autre mission que de reproduire fidèlement cette illusion avec tous les procédés d’art qu’il a appris et dont il peut disposer ». Dans « Une vendetta », l’auteurreproduit cette illusion qu’il a de la Corse à travers le mythe de la vengeance corse, mythe entretenu au cours des siècles. Sénèque écrivit d’ailleurs, entre 41 et 48 aprèsJésus-Christ, à propos de la Corse : « Se venger est la première loi des Corses. » Le père Alphonse Duval, administrateur à Ajaccio entre 1942 et 1945, analyse la vengeancecorse, qu’il attribue à la nature vive et irritable des Corses, à l’administration de la justice défectueuse qui obligea ces derniers à se faire justice eux-mêmes ainsi qu’àla valorisation de l’honneur : « Le sang appelle le sang. » On peut donc affirmer que Maupassant puise à même une certaine réalité pour traduire sa vision du pays.
tracking img