Une vie, le récit d'une chute

Pages: 6 (1389 mots) Publié le: 13 avril 2009
Une vie, le récit d’une chute

Le roman naturaliste de Maupassant, Une vie, est le récit d’une déchéance. Il est constitué de tout ce qui aurait pu avoir lieu, ou qui aurait du avoir lieu, de ce qui a été ardemment désiré et rêvé pendant l’enfance et l’adolescence mais qui ne s’est malheureusement pas accompli à l’âge adulte. La vie de Jeanne, le personnage principal sera bouleversée par uneterrible collection de malheurs, tous ses espoirs de l’adolescence ne sont plus que des désillusions. Jeanne va accumuler des malheurs dans sa vie personnelle et familiale. De plus, elle va être peu à peu amenée au bord de la faillite financière et perdre son rang social. Une vie est donc le récit de l’invivable, de l’invécu, comme si de cette vie que prétend nous raconter le roman, nous nepossédions que le négatif.

Jeanne connaît tout d’abord un échec personnel et familial. Au début du roman, Jeanne a dix sept ans, elle a tout pour être heureuse, la beauté, la fortune, l’éducation particulièrement suivie qui est le résultat des principes de son père. Elle a été mise au couvent dès ses douze ans mais en revient ignorante des réalités de la vie. Jeanne ne vit qu’a travers ses rêveries :« et elle se mit à rêver d’amour » (Chapitre I). Mais elle va se heurter à la réalité. Moins de quatre mois après sa sortie du couvent, elle épouse Julien, le vicomte de Lamare qui devrait garantir le bonheur de toute une vie. Elle semble alors comblée lors de son voyage de noces en Corse. Cependant, dès son retour à la propriété familiale des Peuples, sa vie se sera plus qu’une longue dégradation.Très vite, son mari se révèle violent, notamment avec les fermiers et les domestiques, mais aussi avec elle dès leur nuit de noces. Il est également avare, puis commence à se négliger et à devenir indifférent à son épouse. À peine installée, elle est trompée par son époux avec Rosalie, la servante, qui a accouché d’un bâtard. Une fois la servante éloignée avec son fils, le couple se reconstitue etnaît l’enfant légitime du couple, Paul. Les relations de Julien avec Madame de Fourville marquent le début d’un nouvel adultère que Jeanne ne découvrira que le 7 mai 1821. Le compte de Fourville, surprenant les amants les assassinera dans ce qui passera pour un accident. Quoi qu’il arrive dans la vie de Jeanne, rien ne change vraiment. Dès le lendemain de son mariage dont elle supposait qu’ilmarquerait une nouveauté absolue, Jeanne est désabusée : « et la journée s’écoula ainsi qu’à l’ordinaire comme si rien de nouveau n’était survenu. Il n’y avait qu’un homme de plus dans la maison. » De même peu après son voyage de noces : « et la journée s’écoula comme celle de la veille, froide, au lieu d’être humide. Et les autres jours de la semaine ressemblèrent à ces deux-là ; et toutes les semainesdu mois ressemblèrent à la première. »

Jeanne veuve à vingt ans, est peu à peu abandonnée par sa famille. Tour à tour ses proches meurent. Pendant l’été, la mort de sa mère est une perte bien plus irréparable que les autres. Elle découvrira avec stupeur l’adultère de sa mère après sa mort en lisant son ancienne correspondance. Son fils Paul, enfant gâté et étouffé fuit sa mère possessive quiavait reporté toute son attention sur lui et voulait un amour exclusif et égoïste, fuit à Londres avec une fille que sa mère n’accepte pas. La même année, la mort du baron et, trois ans plus tard celle de la tante Lison. À quarante cinq ans, Jeanne a été déçue dans tous ses espoirs. Elle serait totalement seule, si Rosalie ne revenait pas s’occuper d’elle. Toute sa vie, Jeanne a endossé les rêves deson père, elle vit à travers ce qu’il a voulu pour elle. Mais sans s’en rendre compte, le baron a entouré Jeanne dans une sorte d’enveloppe. Elle est incitée à tomber amoureuse du premier venu. On assiste donc a l’échec des v ux du baron pour l’éducation de sa fille.

Cette déchéance personnelle et familiale se double d’une déchéance financière et sociale. Jeanne appartient à la haute...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Récit d'une vie
  • Le roman est-il forcément le récit d'une vie ?
  • Recit de vie
  • Récits de vie
  • Récit de vie
  • Récit de vie
  • Récit de vie
  • Récit de vie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !