Unio pour la méditérannée

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1652 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La zone géopolitique Méditerranée couvre une dimension géographique plus large, qui la met en interaction avec les autres grands ensembles de même nature que sont l’Union européenne, les mondes slave, arabe, iranien et africain. Elle pose la question de son identité, c'est-à-dire de son unicité. Y a-t-il « une ou des Méditerranées » ?
La Méditerranée est un espace instable, traversé par desconvulsions multiples dont les causes sont nombreuses, autant que la nature de ces conflits. La raison principale tient à la double ligne de fracture qui sépare ce bassin de part et d’autre, d’Est en Ouest. Cette frontière économique se superpose à une frontière culturelle. Cette superposition est unique. La seconde spécificité de la zone géopolitique réside dans son importance stratégique, et le rôleessentiel qu’elle a toujours occupé dans le jeu complexe des relations internationales. La troisième spécificité de cette Méditerranée « euro-arabe », qui la distingue des deux autres, est son extraordinaire diversité et sa grande complexité. Derrière cette donne, il s’avère intéressant de s’interroger sur la géopolitique et les relations internationales de ce bassin méditerranéen.
Ayant uneimportance géopolitique et géostratégique, la Méditerranée constitue un espace fortement convoité par les puissances extérieures, notamment par les Etats-Unis qui demeurent la seule vraie puissance militaire et diplomatique à pouvoir imposer sa vision géopolitique. Elle rencontre sur ce terrain les nouvelles prétentions de l’Europe. Ces ambitions croisées en font aujourd’hui l’un des espaces lesplus instables et les plus conflictuels au monde.
Pour montrer le bien fondé de cette thèse seront traités successivement les fondements géopolitiques de la Méditerranée, puis l’enjeu méditerranéen dans les relations internationales depuis la fin de la seconde guerre mondiale, avant d’aborder le nouveau « visage géopolitique » du monde méditerranéen mis en lumière par les derniers développements del’actualité depuis 2001.

2.1-Fondements géopolitiques de la Méditerranée :
Le bassin Méditerranéen se caractérise par sa spécificité économique, par sa complexité politique ainsi que par diversité culturelle et ses richesses naturelles.
2.1.1 : L’économie : une interface Nord-Sud majeure
La Méditerranée connaît une dissymétrie grandissante entre les pays des deux rives, une oppositionque l’on peut mesurer dans les espaces socio-économiques qui se caractérisent par des contrastes de richesse et de développement et par une dissymétrie des espaces productifs et urbains. Cette opposition peut être mesurée aussi dans le manque de symétrie des dynamiques socio- économiques.
2.1.2 : La culture
L’espace Méditerranéen se caractérise par la diversité des religions. Il est, eneffet, le berceau des trois religions monothéistes actuelles : le judaïsme, le christianisme et l’islam. Ces religions nées au Proche-Orient sont très tôt traversées par des courants internes influents qui vont briser leurs unités initiales. Cet espace se distingue aussi par sa richesse ethnolinguistique et est peuplé de très nombreuses minorités ethniques.
2.1.3- Le politique : nationalisme,régionalisme et islamisme
L’idée de nation apparaît en Europe occidentale à la fin du XVIII° siècle. Inspirée à l’origine par le mouvement des Lumières, elle définit le peuple comme un corps social qui s’identifie par une origine, une histoire et une culture communes. Les mouvements islamiques dénoncent dès les années 1970 les échecs du nationalisme laïc, et se posent en recours face aux déceptionssuscités par les contre-performances économiques des régimes « révolutionnaires » qualifiés de corrompus. En cela, l’islamisme est une idéologie politico-sociale inspirée des valeurs traditionnelles, qui s’inscrit en réaction au discrédit des idéologies et des modèles occidentaux.
2.1.4- Les richesses : géopolitiques de l’eau et du pétrole
L’expression géopolitique de l’eau désigne les rivalités...