Unknown

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
cas ALTADIS

Historique de Altadis maroc (ex Régie des tabacs)

L'histoire du tabac au Maroc remonte loin dans le temps. Il semble, en effet, que l'introduction au tabac au Maroc remonte à 1598 par le biais de soldats subsahariens qui escortaient une caravane d'éléphants chargés d'offrandes en signe d'allégeance à Ahmed Al Mansour (Roi des Saâdiyines).

La première tentatived'institutionnaliser le commerce du tabac au Maroc date de 1840. Elle est le fait du Sultan Moulay Abderrahman (1812-1859) qui eut l'idée d'utiliser les recettes de la taxe sur le tabac pour améliorer les revenus du Trésor public.

En 1910, la concession du monopole des tabacs au Maroc a été adjugée à Léon WEIL qui transféra ses droits à la "Société Internationale de Régie CO-intéressée des Tabacs auMaroc" pour 40 ans, celle-ci ayant été prorogée pour une durée de 20 ans le 1er août 1931. S'ensuivit l'implantation de plusieurs usines de tabac, les premières à Tanger (1911), puis à Casablanca et Kénitra (1931).
C'est à la fin de cette première concession, en 1967, que l'État marocain a créé la Régie des Tabacs, sous la forme d'une Société Anonyme dont détenait la totalité des actions et àlaquelle il a concédé l'exploitation du monopole des tabacs au Maroc.
Ceci n'a pas empêché le gouvernement marocain de promulguer, en 1995, la loi n° 15-91 relative à l'interdiction de fumer et de faire de la publicité en faveur du tabac dans certains lieux.

Il est à noter que la Régie des tabacs a changé de statut juridique et de mode de gouvernance en 2002 en adoptant la forme de Société Anonymeà Directoire et Conseil de surveillance.

Dès 2002 la Régie des Tabacs a été inscrite, par le gouvernement de l'époque, sur la liste des sociétés à privatiser. Cette opération s'est concrétisée par l'acquisition successive, par le groupe Altadis de 80 % (juillet 2003) puis des derniers 20 % (juillet 2006) du capital de la Régie des Tabacs.
Peu auparavant la première opération d'achat, la loin° 46-02, promulguée en mars 2003, avait consacrée le démantèlement progressif du monopoles du tabac au Maroc.
Depuis janvier 2007, l'ex "Régie des tabacs" a changé de nom et s'appelle désormais "Altadis Maroc", dénomination plus conforme à celle des filiales détenues majoritairement par le groupe Altadis.

Présentation du groupe international Altadis

La société Altadis est un groupefranco-espagnol issu de la fusion, en 1999, de l'entreprise française Seita et de l'entreprise espagnole Tabacalera. Sa stratégie l'a conduit à racheter des grandes entreprises localisées aussi bien au Maroc, qu'en Russie et en Italie.

Fort de près de 27 500 salariés dans le monde, Altadis est un Groupe international et multiculturel présent dans une quarantaine de pays. C'est l'un des groupesleaders de l'industrie européenne du tabac et de la distribution. Fin 2006 il était le 5° cigaretier mondial : numéro 3 des cigarettes en Europe de l'Ouest (avec une place de numéro 2 en France et en Espagne et de numéro 1 au Maroc), numéro 1 mondial des cigares et l'un des acteurs majeurs de la distribution en Europe du Sud.

Altadis opère sur 3 domaines d'activités :
||Quantité vendues |CA* |( CA / 2005 |EBE* |( EBE / 2005 |
|Cigarettes |118,6 milliards (- 12,3 %) |1 693 |- 14,5 % |524 |- 27,5 % |
|Cigares |3 281 millions (- 4,6 %) | 888 |+ 0,4 % |281 |+ 10,8 % |
|Distribution |(Plus de 450 000 pointsvente) |1 191 |+ 3,8 % |310 |- 0,3 % |

* en millions d'euros (CA : Chiffre d'Affaires ; EBE : Excédent Brut d'Exploitation)

Sur la base du modèle du BCG, le portefeuille de DAS d'Altadis se présente comme suit :

|y1 | | | |
| |...
tracking img