Urbanisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (648 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Vincent T°L 16/09/10
Nedjar

Sujet de rédaction. Le sujet choisis est le quatrièmede la liste.

MORT D’UN JEUNE ADOLESCENT EN HAUTE NORMANDIE.

Hier soir, le 15 septembre 2010, Jean Dumare, un garçon de 16 ans est mort a 19h48 dans un petit village provincial près d’Evreux.Les mots mit entre guillemets sont les termes que le jeune homme aurait employé (selon une interview menée auprès de ses proches).

Jean est un jeune adolescent en quête de sensations. En tant quevéritable « junkie » (il se définissait ainsi) il a tout essayé. Aucune drogue ne lui est inconnue. Sa mère est morte lors de l’accouchement de son petit frère âgé de 12 ans, paralysé suite à unaccident grave. Son père ne se sent nullement responsable de ses enfants. Il pense à faire comme sa grande sœur à son âge, soit entamer une procédure d’émancipation et quitter le petit village. En effet,cette jeune femme est la seule à qui Jean accorde de l’importance : il l’admire beaucoup. Elle arrive même à le convaincre à aller dans un centre spécialisé pour personnes dépendantes à la drogue. Jeandécide d’arrêter. Jean est prêt a vouloir redevenir comme avant, normal, « comme les autres ». Jean passe au centre tous les soirs après les cours. Au bout de quatre mois, Jean commence à voir deréels progrès. Au bout de seize mois, Jean est totalement « clean ».
Un soir, Jean décide de lire la presse ; c’est étrange, il déteste ça d’habitude. Il tombe sur une publicité très belle, très, trèscolorée avec un slogan très attractif : « Les fumées de vos Gitanes s’unissent en de gracieuses volutes bleues. Vos pensées se rejoignent. » . Jean est très attiré. Jean réfléchit, se dit qu’il ne fautsurtout pas céder. Jean n’est plus comme ça, il ne choisira pas la facilité. Jean est fort. Jean se croit fort.
Mais, sans réfléchir, il se laisse emporter. « Ce ne sont que des clopes » se...
tracking img