Urss

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3784 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour la période antérieure à 1928, voir : NEP. Pour la période postérieure à 1991, voir notamment économie de la Russie.
L'économie de l’URSS était basée sur la propriété étatique et la planification centralisée. Si l'Empire russe était à la veille de la révolution d’Octobre une économie archaïque largement dominée par les capitaux étrangers, l'URSS est devenue au XXe siècle une puissanceéconomique majeure. De 1928 à 1991, le développement économique fut guidé par une série de plans quinquennaux. L’URSS devint une des trois premières productrices d'un grand nombre de produits industriels, mais restait en retard dans les domaines de l'industrie légère et des biens de consommation.
L'économie à la veille de la révolution [modifier]
Dans les années précédant la guerre et larévolution, l'économie russe a connu un essor important, avec un taux de croissance industrielle dépassant les 5% par an entre 1885 et 1913.
La Russie est alors le premier pays producteur et exportateur de céréales, en bonne place pour d'autres produits (lin, bétail...). Pourtant, la production reste médiocre au regard de l'importance de la population et de la superficie. Les rendements à l'hectare sontfaibles, à peine plus de la moitié de ceux des pays occidentaux.
Malgré les progrès industriels, l'économie dans son ensemble reste archaïque[1], et reste loin derrière celle des pays industrialisés. La valeur de la production industrielle est en 1913 deux fois et demi inférieure à celle de la France, six fois moins que celle de l'Allemagne, ou quatorze fois moins que celle des États-Unis[2].Le pays produit 16 fois moins de charbon que les États-Unis, neuf fois moins que la Grande-Bretagne, six fois moins que l'Allemagne.
La pénurie de transport paralyse toute tentative de modernisation économique[3]. Pour cent kilomètres carrés, l'Allemagne dispose de 11 km de voies ferrées, la France d'environ 8 à 9 km et la Russie (Sibérie exclue) de 400 m.
Le PIB par habitant est alorsinférieur à celui de la Hongrie ou de l'Espagne de l'époque, et environ un quart de celui des États-Unis[4].
Surtout, le pays est dominé par les capitaux étrangers bien que ceux-ci soient en recul relatif; en 1914, le capital russe contrôle 51% de l’économie nationale contre 35% en 1905. Les seuls capitaux français possèdent 60% de la production russe de fonte, 51% de celle de charbon, 55% desbanques de Petrograd.
L’organisation économique [modifier]
L'économie soviétique était gérée par le Gosplan (la Commission de Planification d'État), la Gosbank (la Banque d'État) et le Gossnab (Commission d'État pour la fourniture en Matériaux et Équipements).
Le Gosplan [modifier]
Combinant les objectifs larges donnés par le Conseil des Ministres avec les données fournies par les niveauxadministratifs inférieurs concernant l'état courant de l'économie, le Gosplan donnait, par essai et erreurs, un ensemble d'objectifs du plan préliminaires. Parmi plus de vingt comités d'État, le Gosplan était à la tête de l'appareil de planification du gouvernement et était de loin l'agence la plus importante de l'administration économique. La tâche des planificateurs était d'équilibrer lesressources et les besoins pour s'assurer que les entrées nécessaires étaient fournies pour les sorties planifiées. L'appareil de planification seul était une vaste organisation constituée de conseils, commissions, officiels gouvernementaux, etc. chargés de l'exécution et de la surveillance de la politique économique.
L'agence de planification d'État était subdivisée en ses propres départementsindustriels, tels que charbon, fer ou construction de machines. Elle possédait aussi des départements transversaux tels que la finance. A l'exception d'une brève expérience avec la planification régionale pendant la période Khrouchtchev dans les années 1950, la planification soviétique était faite de manière sectorielles plutôt que régionale. Les départements de l'agence de planification d'État...
tracking img