Urss

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1019 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 février 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), ou Union soviétique (en russe : Союз Советских Социалистических Республик, abrégé en : СССР écouter ; prononcé : Saïouz Savietskikh Satsialistitcheskikh Respoublik, SSSR), est un État fédéral, formé de 15 Républiques socialistes soviétiques, qui a existé du 30 décembre 1922 jusqu'à sa dissolution le 26 décembre 1991.
Plus vaste État dumonde, l'URSS occupait un sixième des terres émergées et s'étendait sur 11 fuseaux horaires, de la mer Baltique et de la mer Noire à l'océan Pacifique, c'est-à-dire toute la partie nord de l'Eurasie. Elle reprenait à peu près le territoire de l'ancien Empire russe, à l'exception notable de la Pologne et de la Finlande, devenues indépendantes lors de la guerre civile russe de 1918 à 1921, et des gainsterritoriaux du régime stalinien tels que l'Ukraine occidentale prise en 1939 à la Pologne lors du Pacte germano-soviétique, la Carélie méridionale prise en 1940 à la Finlande agressée, la Moldavie (ou Bessarabie) prise à la Roumanie, les pays baltes : l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie annexés en 1940, la Touva en 1944, les Kouriles du Sud et le Sud de l'île de Sakhaline pris au Japon en 1945ou encore la région de Kaliningrad (l'ancienne Prusse-Orientale) prise à l'Allemagne la même année.
Le territoire de l'URSS varia donc dans le temps, surtout avant et à l'issue de la Seconde Guerre mondiale. Le pays était composé, avant sa dissolution, de 15 républiques fédérées, ainsi que d'un certain nombre de républiques et régions autonomes. En URSS la nationalité (Нация) était différente dela citoyenneté (Гражданство) : si tous les habitants étaient citoyens soviétiques (formant le peuple soviétique), Soviétique n'était pas une nationalité, celle-ci pouvant être russe, ukrainienne, arménienne, juive, ouzbèque, yakoute ou autre. La nationalité figurait sur les actes d'état civil et d'identité dans une rubrique spécifique.
La formation de l'URSS fut l'une des conséquences de laRévolution russe de 1917. Après la Révolution de Février (1917), qui avait mis fin au règne du tsar Nicolas II, le renversement de la République russe le 7 novembre 1917, permit la prise du pouvoir par le Parti bolchévikN 1, qui était fédéraliste. L'un des moteurs de la création de l'URSS fut la volonté de Lénine d'appliquer sa doctrine fédéraliste en transformant la Russie unitaire en une union derépubliques formées selon le principe de la répartition ethnique et jouissant d'un certain degré d'autonomie culturelle locale. Sa conception s'opposait initialement à celle de Joseph Staline, qui voulait créer une seule République socialiste fédérative soviétique de Russie. Toutefois, Staline revint ultérieurement sur ses positions et, dans les années 1925-1939, procéda lui-même à la création deplusieurs républiques fédérées (dans la Caucase, en Carélie et en Asie centrale)1.
L'organisation politique de l'URSS était définie par un parti unique, le Parti communiste de l'Union soviétique (PCUS) et tout particulièrement, par son bureau exécutif, le Politburo. Tout autre pouvoir (législatif, exécutif ou judiciaire), ainsi que la presse et la société civile dans son ensemble, étaient directementsoumis aux oukases de l'appareil du PCUS. Il s'agissait d'un État totalitaire.
L'Union soviétique se fragmenta dans le courant de l'année 1991 sous l'effet conjugué de plusieurs facteurs, qui avaient été analysés dès 1970 par Andreï Amalrik2 :
L'inachèvement de la politique de « déstalinisation » et les résistances de la « bureaucratie » face à toute tentative d'évoluer vers un « socialisme àvisage humain » (au point de tenter un coup d'état contre le président Mikhaïl Gorbatchev qui voulait réformer le régime) ;
L'incapacité de l'économie, dominée par l'industrie lourde et le complexe militaire, à satisfaire les besoins de la population (incapacité dite « stagnation » dans le discours officiel) dans les années 1970-1980 et l'incapacité du régime essentiellement unitariste,...
tracking img