Utilisation de l'internet par le mineur - travail de fin d'études (criminologie, université de liège)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 55 (13595 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Depuis quelques années déjà, Internet envahit peu à peu les foyers domestiques comme l’avait fait autrefois la télévision. De plus en plus de jeunes ont désormais accès à ce réseau ; ils passent ainsi toujours plus de temps devant l’écran de l’ordinateur, à faire mille et une choses que les parents, souvent par manque de connaissances, ne peuvent pas comprendre. Ce phénomène demasse implique que l’on se pose à présent quelques questions quant à la manière dont tous ces jeunes ont pris l’habitude de surfer. Nous voyons tous, dans notre entourage, des adolescents qui passent des heures à chatter le soir, en compagnie de l’on ne sait qui. Lorsque nous décidons d’aller faire un tour sur le web, bien des phénomènes peuvent nous sembler étranges. Ainsi, lorsque dans un moteur derecherche, nous tapons le mot-clé « écureuil », nous nous retrouvons sur un site de lingerie… N’est-il pas tout aussi étonnant de croire être en communication avec un adolescent qui s’avère finalement être âgé de 69 ans ? Internet regorge de pièges et de dangers de toutes sortes, dont les jeunes sont sûrement les innocentes victimes. Nous envisagerons dans un premier temps le mineur en tantqu’auteur de cybercriminalité. Nous observerons ainsi sa pratique du téléchargement d’œuvres protégées par le droit d’auteur (musique, films, logiciels…). Nous aurions également pu aborder dans cette partie la problématique du hacking, mais, en raison de son ampleur, nous avons dû laisser le sujet de côté, préférant accorder notre attention aux activités les plus généralisées chez les jeunes. Dans unsecond temps, cette étude abordera la question du mineur victime du net. Nous nous concentrerons ainsi sur des sujets tels que les jeux en ligne, les systèmes de messagerie ou encore les contenus illicites sur l’internet. Faut-il réagir ou laisser faire ? Vers quel type de prévention – si nous sommes convaincus qu’il en existe une – devons-nous désormais nous tourner ?

1

CHAPITRE IL’informatique, un phénomène de société
Il est loin le temps où les rares ordinateurs domestiques ne servaient qu’aux initiés pour calculer leurs dépenses mensuelles ou pour rédiger un curriculum vitae. A l’heure actuelle, on trouve, dans toute bonne famille moyenne, un ordinateur relativement puissant, également doté d’une connexion à l’internet. Si Tintin ne captive plus autant qu’autrefois les adolescents,c’est que ceux-ci ont désormais trouvé d’autres moyens de se divertir. La télévision a toujours la cote auprès d’eux mais on constate une attirance de plus en plus marquée pour les nouvelles technologies. Avec les dernières consoles de jeux vidéo, l’ordinateur est devenu leur principal passe-temps.

1. Vers une évolution technologique toujours plus rapide
La fin du vingtième siècle estindiscutablement marquée par de profonds bouleversements technologiques. C’est la rapidité de transmission des données qui fait aujourd’hui l’objet des plus grandes innovations. Sans vouloir aborder l’aspect technique, nous mentionnerons, à ce sujet, les deux grands domaines d’activités particulièrement concernés par cette évolution technique, à savoir, d’une part, les canaux de transmissions de donnéeset d’autre part, le matériel domestique. Dans un premier temps, on a vu s’élargir ce que l’on peut appeler les « autoroutes de l’information ». Ce sont les réseaux de communication informatisés ouverts au public, qui permettent l’échange de données entre les différentes personnes qui y sont raccordées. Les innovations technologiques se situent essentiellement ici au niveau de la « bande passante »,c’est-à-dire du canal permettant le transfert d’informations. Celui-ci s’est considérablement développé au cours de ces dernières décennies, ce qui a permis
2

d’accroître entre autres le nombre d’utilisateurs simultanément connectés et la rapidité de circulation des données qu’ils échangent. Dans un second temps, le progrès technologique s’est fait ressentir dans l’ensemble de «...
tracking img