Utopie et communisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5741 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Utopie et Communisme

Certaines idéologies politiques peuvent être définies comme utopiques selon les thèses qu'elles défendent et les systèmes qu'elles suggèrent. Nous nous intéresserons ici à l'idéologie communiste. Celle-ci a été mise en marge de par ses idées opposées à notre système qu'est le capitalisme mais aussi par la grande difficulté à le mettre en place dans notre société.
Lecommunisme est une théorie prônant une organisation économique et socialiste fondée sur la suppression de la propriété privée au profit de la propriété collective. C'est un système prévu dans sa forme la plus aboutie par Karl Marx (1818-1883) et Frédéric Engels (1820-1893) dans le Manifeste du Parti Communiste en 1847 dans lequel est introduite la notion de biens de production appartenant à lacommunauté. Les valeurs que défend principalement le communisme sont le collectivisme, l'égalitarisme et le socialisme.
« Utopie » est un terme créé par Thomas More (1478-1535), ami du roi d'Angleterre Henry VIII, lors de l'écriture du livre « L'Utopie » dans lequel est décrit un monde parfait. On qualifie aujourd'hui d'utopique ce qui est chimérique, irréalisable. On trouvera dans le dictionnaire dessynonymes de « utopie » comme « illusion », « mirage » ou « rêve ».
Nous avons donc choisi ici de répondre à la problématique suivante :
« Le communisme est-il une utopie ? »
Nous étudierons, dans un premier temps, la théorie du communisme, dans un second temps, sa mise en pratique effective. Puis, nous confronterons ces deux parties en les reliant à la problématique.

Sommaire :

I –Les grands noms du Communisme et leurs théories (p.4-9)
Une société communiste imaginée par Thomas More dès le 16eme siècle
(p.4)
Gracchus Babeuf, premier précurseur communiste (p.5)
Marx et Engels, théoriciens du Communisme (p.6-7)
Lénine, une tentative de communisme en Russie (p.8-9)
Synthèse (p.9)


II - La mise en pratique du communisme (p.10-17)
Les petitessociétés (p.10-13)
a) Le communisme primitif (p.10)
b) La colonie d'Icarie (p.11-12)
c) La commune de Paris (p.12-13)
Les grandes sociétés (p.13-)
a) L'URSS (p.13-14)
b) La République populaire de Chine (p.14)
c) Cuba (p.15)
Synthèse (p.16-17)

III - Synthèse générale (p.17)



IV – Bibliographie (p.18-19)

I- Les grands noms du Communisme et leurs théories

Nousallons donc commencer par étudier la théorie du communisme avec les grands précurseurs de cette idéologie politique ainsi que leurs thèses.



Une société communiste imaginée par Thomas More dès le 16eme siècle

Thomas More est un philosophe, humaniste et homme politique anglais né en 1478 à Londres et exécuté en 1535 à la Tour de Londres. Il a notamment fréquenté et influencéErasme. Il fait partie du Parlement anglais à partir de 1504 où il s'élève contre Henri VII. Il travaille ensuite avec Henri VIII avec qui il se lie d'amitié, il s'oppose au protestantisme. Il devient Chancelier du Royaume mais ses relations avec le roi se dégradent peu à peu. En 1534, il refuse de signer la nouvelle Constitution, il est condamné à mort pour haute trahison.

Peinture représentantThomas More
(1478- 1534)

Dans son livre « L'Utopie », More met en place un système proche du communisme. Utopia est une île dans laquelle il y a seulement une assemblée qui traite les affaires et répartit avec équité les ressources à la population. Les utopiens ont aboli la propriété privée et appliquent la possession commune. More évoque même un système dans lequel les utopiens changent demaison tous les 10 ans afin de ne pas générer de propriété privée, elles sont tirées au sort. Avec son livre, Thomas More peut être considéré historiquement comme l'un des premiers à avoir édicté un système de fonctionnement quasi-communiste à l'échelle humaine.


Gracchus Babeuf, premier précurseur communiste


Le premier homme à avoir été considéré
comme l'un des vrais grands...
tracking img