Vaccin bcg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3107 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
JOCHEM Lucile
EGLOFF Claire

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS

Le vaccin BCG :
Pourquoi n’est il plus obligatoire ?

Thème général :
L'Homme face aux défis du XXème siècle

Matières concernées :
Chimie/S.V.T.

Classe : 1ère S SVT2
Lycée Charles Jully – Saint-Avold
Problématique :
Le vaccin BCG :
Pourquoi n’est il plus obligatoire ?

Introduction :

Le vaccin Bilié de Calmette etGuérin (BCG) est le vaccin qui permet de lutter contre la tuberculose. Il a longtemps été obligatoire en France (de 1954 à 2007) mais il est aujourd’hui restreint aux populations à risques, nous allons donc voir ici pourquoi il n’est plus obligatoire. En commençant par nous demander ce que sont les vaccins, le vaccin BCG en particulier, les différents aspects du vaccin, sa composition et enfinpourquoi il n'est plus obligatoire en France depuis 2007.

I Le principe des vaccins :

On vaccine dans un objectif de protection individuelle mais aussi dans un but de santé publique. En vaccinant des individus en nombre suffisants contre un même agent infectieux, on peut empêcher cet agent de circuler et de causer des ravages dans la population. Cela permet de réduire l’incidence de lamaladie.

La vaccination est un procédé consistant à introduire un agent extérieur (le vaccin) dans un organisme vivant afin de créer une réaction immunitaire positive contre une maladie infectieuse. La substance active d’un vaccin est un antigène destiné à stimuler les défenses naturelles de l'organisme (le système immunitaire). La réaction immunitaire permet en parallèle une mémorisation del'antigène pour qu'à l'avenir, lors d'une contamination véridique, l'immunité acquise puisse s'activer de façon rapide.

Remarque :

Il existe trois types de vaccins selon leur préparation :

• agents infectieux inactivés, qui sont constitués de l’agent infectieux mais morts ou de seulement certains de ses composants.

• agents vivants atténués, qui sont constitués du micro-organismelui-même (qui est cultivé pendant de longues périodes afin de lui faire perdre peu à peu sa capacité pathogène sur l’homme)

• des vaccins dits « à ADN » sont actuellement à l’essai. On injecte par voie intramusculaire l’ADN codant un antigène, celui-ci sera alors synthétisé par des cellules réceptrices ce qui déclenchera l’immunité.

Le but principal des vaccins est d'induire la production parl'organisme d'anticorps (produits par des lymphocytes B), agents biologiques naturels de la défense du corps vis-à-vis d'éléments pathogènes identifiés. Un vaccin est donc spécifique à une maladie mais pas à une autre[]. Cette production d'anticorps diminue progressivement dans un délai plus ou moins long, fixant ainsi la durée d'efficacité du vaccin.

Cependant certains vaccins ne provoquent pasla formation d'anticorps mais mettent en jeu une réaction de protection dite cellulaire, c'est le cas du BCG.

Le vacciné doit effectuer des rappels (espacés de durées différentes selon le vaccin) afin de rappeler l’immunité au lymphocyte B. En principe, les contacts avec des personnes porteuses de virus permettent de maintenir les cellules en alerte. Mais plus le nombre de gens vaccinés estgrand, moins les virus ou bactéries circulent. Donc plus le temps passe, moins les cellules sont nombreuses à pouvoir réagir en cas de contamination.

Idéalement, les vaccins ne doivent être inoculés qu'aux personnes en bonne santé car des effets secondaires plus ou moins sévères peuvent être observés avec une fréquence variable. Ils peuvent être administrés cependant à des personnes porteuses demaladies chroniques qui sont particulièrement sensibles à certaines infections (cas de la vaccination antigrippale des patients porteurs d'affections respiratoires).

Le principe d'action de la vaccination a été expliqué par Louis Pasteur et ses collaborateurs Roux et Duclaux, suite aux travaux de Robert Koch, mettant en relation les microbes et les maladies. Cette découverte lui permit...
tracking img