Veille strategique de l'organisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2601 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GESTION DE L’INFORMATION | |
|LA VEILLE STRATEGIQUE DE L’ORGANISATION. |
|TD N 6 |

|william – GACO 1 – Groupe B |
|05/02/2010|

SOMMAIRE

Introduction

1. La surveillance de l’environnement indispensable à la veille stratégique…

1. De la surveillance de l’environnement…

2. … A la veille et ses outils.

2. … Pour assurer la pérennité de l’entreprise.

1. De la recherche d’informations pertinentes…2. … A la bonne prise de décision.

Conclusion

Bibliographie

Introduction

Notre société ne cesse d’évoluer, que se soit d’un point de vue économique, politique, technologique ou social. Les organisations se doivent donc d’être à l’affut de la moindre information. En effet, chacune d’entre elles peut être capitale pour le bon fonctionnement de l’organisation. Cette dernière se doit doncd’organiser des collectes d’informations, et ce, dans plusieurs domaines, tous aussi important les uns que les autres. Ce processus, apparu au début des années 1980, est appelé « veille stratégique » ou encore « environmental scanning ». Elle est définie comme le regroupement des techniques de recherche documentaire et de traitement de l'information permettant la prise de décision stratégique pourune entreprise ou une administration. Elle permet ainsi aux organisations de maximiser la connaissance de leur environnement. En somme, elle a un rôle de détection. Dans un premier temps, nous verrons en quoi la surveillance de l’environnement est indispensable au bon fonctionnement du processus de veille stratégique. Puis, dans un second temps, nous développerons sur l’assurance que procure laveille sur la pérennité de l’organisation.

1. La surveillance de l’environnement indispensable à la veille stratégique…

1. De la surveillance de l’environnement…

Afin de vivre et surtout de survivre, toute organisation se doit d’observer attentivement son environnement. On peut dès lors diviser ce processus de surveillance en deux grands points principaux : la surveillance del’environnement, suivi de l’exploitation des informations.

➢ La surveillance de l’environnement

La surveillance de l’environnement nécessite tout d’abord la recherche et les axes de surveillance. En effet, afin de ne pas s’écarter de ses objectifs, l’entreprise se doit de cibler le sujet de sa surveillance, ainsi que ses enjeux. Elle se demande donc quelles sont les sources d’informations àsurveiller (internes, externes, formelles, informelles), mais aussi comment elle va se les procurer.

Dans un second temps, l’entreprise va collecter l’information. Comme nous l’avons vu dans les dossiers précédents, il existe différents niveaux d’informations. L’information formelle, qui peut être visuelle, électronique ou sur papier, et l’information informelle qui elle, est souvent orale. Ellepeut être trouvée dans des salons ou encore dans une simple discussion entre collègues autour de la machine à café. Afin de collecter efficacement l’information l’entreprise doit savoir où la localiser, quels outils utiliser, quel budget est mis en œuvre pour la collecte ou encore comment stocker et archiver l’information.

Enfin, l’information doit être analysée et validée. L’entreprise sedemande si l’information collectée est fraiche, pertinente, fiable et exhaustive. Une fois les informations validées, elles sont analysées et prennent ainsi davantage de valeur. En effet, chaque information n’a pas la même valeur en fonction de son destinataire. Une fois l’information correctement analysée, l’entreprise peut s’appuyer sur elle dans sa prise de décision.

➢ L’exploitation des...
tracking img